Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Entraide-Occitano-Touarègue : voeux 2014

13 Janvier 2014 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitan-touareg

Voeux 2014 de l'association Entraide-Occitano-Touarègue

Notre association « Entraide Occitano Touarègue » est elle morte ? : Non.

En tant que président, pour ne pas dire gardien, je vous confirme que E.O.T est encore en vie.

Je profite de ce début d’année 2014 pour saluer tous les amis qui espèrent voir notre association reprendre la route d’Agadez et de sa région un jour ou l’autre et de retrouver tous nos amis Touareg qui nous manquent cruellement.

Ne pouvant travailler sur le terrain et n’ayant pas les moyens de faire sous-traiter nos désirs et souhaits de façon sérieuse nous faisons le strict minimum, ici.

Ce minimum consiste à aider régulièrement des amis bijoutiers de la région d’Agadez en leurs facilitant : paperasserie administrative, accueil à l’Estivada de Rodez par exemple. Je sais c’est peu.

D’autre part je reste en contact direct avec des personnes ressources d’Agadez ou d'Arlit.

Je ne vais pas vous surprendre en disant que la région d’Agadez (comme l’ensemble de ces régions sahéliennes) est tel ce calme qui précède une nouvelle tempête à venir.

Ce n’est pas l’élection à la présidence d’un membre de l’internationale socialiste qui change le fond du problème : corruption à tous les étages.

Après chaque rebellion le « mouvement citoyen » évolue doucement mais que peuvent nous apporter ces manifestations contre Areva ou ces rassemblements aux arènes avec leurs discours classiques et formatés qui éludent un certain nombre de causes formant et entretenant le terreau de la révolte.

L’Etat du Niger est un Etat pauvre avec une élite très riche.

L’Etat du Niger est un Etat où le « tribalisme » et l’existence du système des « castes » empêchent tout développement harmonieux et démocratique.

Quand j’écris « tribalisme » cela signifie que la vie est organisée en fonction des appartenances ethniques, et que la corruption est une norme partagée transversalement.

J’espère que les prédictions de mes amis d’Agadez s’avéreront fausses : « la situation dans la région est entrain de pourrir et la prochaine fois ce ne sera pas une nouvelle rébellion mais un affrontement direct comme cela se passe ailleurs en ce moment, c’est à dire un affrontement intercommunautaire ».

Au nom de l’association je porte l’espoir que cette année 2014 sera pour tous nos amis, ici et au Niger une année de changement et d’évolution vers plus de démocratie.

La misère n’est pas un don de Dieu mais un fléau à combattre.

Pellet Jean-Marc

La misère n’est pas un don de Dieu mais un fléau à combattre. Photo : ©Pellet Jean-Marc

La misère n’est pas un don de Dieu mais un fléau à combattre. Photo : ©Pellet Jean-Marc

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article