Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Saint Remèze : la Grotte Chauvet m’a tuer

16 Janvier 2014 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #Grotte Chauvet

La célèbre phrase écrite dans le sang « Omar m’a tuer » va devenir pour les Saint Reméziens l’épitaphe de l’avenir : La Grotte Chauvet m’a tuer.

L’argent, l’argent, l’argent : telle est la devise des bétonneurs et clientélistes de ce pauvre département de l’Ardèche et tout particulièrement de son Sud.

Depuis des années la spéculation se déchaîne avec les dégâts collatéraux qui vont de pair.

Je ne vais pas m’étendre ici sur les aventures qui ont défrayées la chronique sur le périmètre du Grand Site du Pont D’Arc, ce serait trop long et j’espère qu’un jour un auteur prendra sa plume pour écrire un roman où toute ressemblance ne sera pas fortuite.

Ce qui m’intéresse ce sont les conséquences pour notre petite commune rurale de Saint-Remèze.

Monsieur le Maire (Paul Lavie) et son conseil municipal ont décidé de quitter le groupement des communes qui nous orientait tout naturellement vers la vallée du Rhône pour nous conduire vers le chant des sirènes des gorges de l’Ardèche et de Vallon Pont d’Arc en particulier.

Nous avions eu un précédent avec le rattachement à la gendarmerie de Vallon Pont d’Arc alors que depuis des dizaines d’années notre centre était la gendarmerie de Bourg Saint Andéol, versant naturel pour la quasi totalité de nos citoyens.

Il faut dire aussi que la population de notre village se modifie : des habitants récents (tel le Maire actuel) ont leur origines dans le Far West.

Je passerai sur la façon antidémocratique avec laquelle cette décision a été prise malgré les allégations de nos édiles : un referendum était nécessaire.

Les faits sont là avec les conséquences que nos amis du plateau du Mailhagués vont découvrir dans la hôte des cadeaux de cette année 2014 et les suivantes.

Un Saint Remézien de fraîche date a le courage non pas de dire haut et fort son indignation mais d'écrire en gros sur sa maison ce que les médias passent sous silence. Merci Guy Rimet de casser cette omerta qui règne dans le village où le clientélisme est roi. Ci-dessous les photos de la banderole récente mise à la vue de celles et ceux qui savent lire.

Guy Rimet casse l'omerta
Guy Rimet casse l'omerta

Guy Rimet casse l'omerta

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

HILAIRE 16/01/2014 11:36

Au lieu de se contenter de dénoncer, il faudrait peut-être essayer de se présenter aux municipales avec l'étiquette "Bastir" par exemple