Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Élection européenne, circonscription Sud-Ouest, liste Occitanie

1 Mai 2014 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #Elections européennes 2014, #occitanie

À l’occasion de cette élection européenne de 2014, des citoyens occitans présentent une liste typiquement occitane en Sud-Ouest et c'est la seule liste occitaniste en lice sur l'ensemble du pays.

Pour la première fois une liste occitane intitulée "Occitanie pour une Europe des Peuples" se présente aux suffrages des électrices et électeurs sur la circonscription Sud-Ouest.

10 femmes et 10 hommes de cette grande circonscription regroupant 3 de nos régions du grand sud (Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et Aquitaine) osent braver ces complexes inculqués depuis des siècles à nos populations occitanes. Ces 20 candidats ne sont pas seuls, ils sont soutenus par toute une équipe prête à en découdre pacifiquement ainsi que par le seul parti politique ouvertement indépendantiste, le Parti de la Nation Occitane.

Il faut préciser que l'argent étant le nerf de la guerre il ne coule malheureusement pas à flot chez les amis de cette liste. C'est pour cela que nous invitons nos électrices et électeurs  à faire l'effort de télécharger en ligne le bulletin de vote qui va être présent d'ici peu sur le blog de campagne de la liste "Occitanie pour une Europe des Peuples" car nous sommes dans l'impossibilité financière de proposer des bulletins dans tous les bureaux de vote.

Dès que la liste complète est acceptée à Paris (!), nous vous la soumettrons. Ce qui est sûr à ce jour c'est que nous avons une femme tête de liste : Martine GROS de Nîmes.

Pour vous faire patienter voici le programme "minimum" de cette liste "Occitanie pour une Europe des Peuples".

Pour tous contacts notre adresse mail : oc-eu-2014@laposte.net

                                                                      Programme
1  Pour une Union Européenne reconnaissant l’existence des trois peuples occitan, catalan et basque, de leurs langues, de leurs cultures et de leurs identités.
2  Pour une Union Européenne qui ne soit plus une association d'États jaloux de leurs prérogatives mais une fédération de peuples autonomes.
3  Pour démocratiser les institutions européennes en les rapprochant des citoyens, par:
·   La suppression de la Commission Européenne et son remplacement par un Président de l’Union Européenne élu au suffrage universel.
·   Un Premier Ministre et un gouvernement européens responsables devant le Parlement Européen
·  Un Parlement européen composé d’une chambre des députés européens ayant le pouvoir de légiférer et d’un Sénat Européen sur le modèle du Bundesrat allemand, élu au suffrage universel.
4  Pour l’application stricte du principe de subsidiarité (les décisions doivent être prises au meilleur niveau et non imposées d’en haut) : Les peuples doivent être consultés sur tous les sujets d'envergure engageant leur destinée par référendum, notamment l’élargissement de l’Union européenne.
5  Pour renforcer les pouvoirs du Parlement Européen face aux freins mis en place par les gouvernements des États membres et particulièrement par l’État français.
6  Pour une agriculture respectueuse de l’environnement : développement de la filière bois, aide européenne à l’agriculture en zone défavorisée et de montagne, interdiction des pesticides qui déciment les abeilles. L'importation des produits hors U.E. devra se faire en respectant scrupuleusement les normes phytosanitaires européennes
Pour une meilleure maîtrise du foncier par les régions  pour aider leurs habitants à vivre et travailler au pays.
8  Pour l’exploitation des sources d’énergie à condition que l’environnement soit préservé et que cette exploitation profite au développement de nos territoires.
9  Pour l’amélioration et le développement de voies de communication transversales (rail et route) favorisant l’économie de nos territoires et nous reliant à tous nos voisins européens.
10  Pour la revitalisation de nos industries traditionnelles abandonnées par l’État français, et pour la recherche de nouvelles filières, permettant de vivre et travailler au pays, notamment l’implantation et le développement d’entreprises technologiquement innovantes.
11 Pour la plus grande vigilance sur la négociation en cours entre l’Union européenne et les Etats-Unis pour l'établissement d'une zone de libre-échange transatlantique, pour qu’il n’y ait pas de recul en matière de protection des producteurs et des consommateurs européens
12  Pour mettre un terme au dumping social et aux distorsions de concurrence en Europe.
13  Pour réguler les flux migratoires par une politique concertée au niveau européen
14  Pour une meilleure politique d’intégration des immigrés extra-communautaires, sans angélisme ni xénophobie, en liaison entre les états et les instances européennes, passant par :
·  L’apprentissage par les immigrés et leur famille de la langue du pays d’accueil et l’emploi salarié légal
·   L’aide au retour des immigrés qui le désirent dans leurs pays d’origine
·   Des encouragements à une meilleure gouvernance dans ces pays
·   L’instauration de rapports économiques plus égalitaires entre pays développés et pays en voie de développement
15  Pour la création de collectivités territoriales spécifiques correspondant aux revendications des Catalans de la Catalogne Nord (Pyrénées orientales moins le Fenouillède occitan) et des Basques du Pays basque Nord dans les Pyrénées Atlantiques

 

Occitanie pour une Europe des Peuples

Occitanie pour une Europe des Peuples

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article