Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Azawad / L’armée malienne exécute

23 Mai 2015 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #AZAWAD, #peuples(bretons-catalans-basques-etc)

Azawad, exécutions sommaires au Nord-Mali

L’armée malienne assassine au grand jour en toute impunité.

Vous qui partez en week-end, sachez que j’attends avec impatience que ce gouvernement français de « gôche » dénonce vertement et fermement l’attitude de l’armée Malienne qui se permet d’exécuter des civils au « Nord-Mali ».

Avec ces exécutions extrajudiciaires, l’armée malienne se comporte en terroriste et l’ambassadeur malien devrait être convoqué d’urgence.

Le PNO ne peut malheureusement que s’indigner, dénoncer et apporter sa solidarité aux combattants de la liberté de l’Azawad et à sa population.

Jean-Marc Pellet, Membre du comité national du Parti de la Nation Occitane.

exécutions extrajudiciaires

  ******************************               

Communiqué intégral du CMA (Coordination des Mouvements de l'Azawad)

Coordination des Mouvements de l'Azawad - CMA - 

Communiqué  N° 17-05/ CMA/2015

La coordination de mouvements de l'Azawad informe que dans la matinée du Jeudi 21 Mai 2015 l'armée malienne à procédé à l'exécution sommaire et publique de neuf ( 9  ) personnes dans la ville de Tinahima.

 Les neuf ( 9 ) personnes ont d'abord été arrêtées par la milice GATIA puis remises  aux soldats maliens présents qui les ont ensuite exécutées.

L'exécution publique à été perpétrée au marché à bétail  de la ville et jusqu'à 15 heures en temps universel, les corps sont encore exposés sur la place publique.

Les personnes exécutées sont :

1-    Mossa Ag Mohamedoune enseignant  à la Médersa de Tin Ahima 35 ans;

2-    Ahmad Mohamed Ag Mohamed, éleveur 55 ans, 

3-    Ismaghil Ag Ibrahim 40 ans, éleveur;

4-    Ousmane Ag Taglift ,

5-    Mohamed Ag Mohamed Ibrahim 30 ans, enseignant ,

6-    Zeid Ag Ibrahim 13 ans, élève ;

7-    Almahmoud  Ag Ahmad; commerçant

8-    Ould Ahmad 

9- Almahmoud Ag Ékantal; agent du Programme Alimentaire mondial PAM.  En plus de ces personnes exécutées publiquement, plusieurs autres sont portées disparues.  

La Coordination ses Mouvements de l'Azawad condamne avec fermeté cette exécution sommaire qui viole  tous les droits humains et confirme la stratégie élaborée par Bamako pour commettre un génocide sur les populations de l'Azawad. 

La CMA exige des explications de la  MINUSMA qui prétexte protéger les populations civiles à Menaka en empêchant à  nos troupes de livrer les combats nécessaires pour déloger les hordes de milices et de terroristes qui occupent Menaka depuis le 27 Avril 2015 en violation flagrante du cessez le feu signé le 23 Mai 2014.

La CMA exige que toute la lumière soit établie sur ces atrocités et se pose la question suivante: Le caractère "civil" des populations aurait - il un sens différent selon qu'on soit à Menaka ou à Tin Ahima? 

La Coordination de Mouvements de l'Azawad s'incline  devant la mémoire des victimes, présente les condoléances à leurs familles et informe que ces crimes ne pourront aucunement demeurer impunis.

Le 21 Mai 2015

Pour la commission Communication

Mossa Ag Attaher

occitan-touareg

occitan-touareg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article