Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Régionales 2015, le P.N.O. participe à la liste Cavard

16 Octobre 2015 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #Régionales2015

Élections régionales en « Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées » :
 le Parti de la Nation Occitane participe à la candidature du Bien Commun avec Christophe Cavard.

En vue des élections régionales de décembre prochain, le Parti de la Nation Occitane (P.N.O.) participe à la démarche du Bien Commun avec Christophe Cavard. En effet, Le Bien Commun n'est pas seulement une liste candidate dans cette nouvelle région, c'est avant tout une démarche « hors système » pour que les citoyens de base récupèrent le droit à la parole dont ils sont généralement privés par une oligarchie qui prétend les représenter.

Le Parti de la Nation Occitane dénonce le modèle « républicain » centraliste français : depuis plus de deux siècles, les gouvernements français successifs et leurs relais « provinciaux » œuvrent à l'uniformisation de la société et au maintien de la domination de Paris. La population est désormais conditionnée pour accepter cette uniformisation et cette domination, comme s'il s'agissait d'une nécessité, d'une évidence, d'une fatalité, impliquant notamment ici l'éradication de nos langues occitane et catalane et des cultures qu'elles expriment.

La coopérative politique, écologiste et citoyenne Le Bien Commun dénonce justement la confiscation du pouvoir populaire par délégation au profit de partis ultra-hiérarchisés, dirigés depuis la capitale : les citoyens ne décident pas, ils ne font que choisir ceux qui décideront pour eux. Et ces partis reproduisent ce système centralisé à l'échelle régionale ; ainsi ils renforcent leur monopole en empêchant toute alternative locale.

Le Parti de la Nation Occitane est favorable à la décentralisation des pouvoirs, et donc à ce que les citoyens récupèrent la parole. La tentative persistante d'éradication de nos langues occitane et catalane est un exemple concret de cette confiscation du pouvoir légitime des citoyens par l'appareil d'État central et les notables qui sont ses alliés locaux.

Le Bien Commun travaille sur un mode coopératif : chaque composante, chaque membre est appelé à exposer son point de vue, à faire remonter son expérience de terrain, à proposer à la concertation des solutions concrètes sur les divers sujets de société (environnement, économie...). Le Parti de la nation Occitane apporte notamment à ce groupe son analyse sur la problématique des identités culturelles et linguistiques dites « régionales », qui concerne particulièrement cette région.

Partit de la Nacion Occitana

10, carrièra de Romàs

47000 Agen

 <p-n-o@laposte.net>

Eleccions regionalas en « Lengadòc-Rosselhon-Miègjorn-Pirenèus » :
 lo Partit de la Nacion Occitana participa a la candidatura del Ben Comun amb Christophe Cavard.

En vista de las eleccions regionalas de decembre venent, lo Partit de la Nacion Occitana (P.N.O.) participa al marchament del Ben Comun amb Christophe Cavard. D’efièch, Lo Ben Comun es pas solament una lista candidata dins aquela region novèla, es abans tot un marchament « fòra sistèma » per que los ciutadans de basa recobren lo drech a la paraula que ne son generalament privats per une oligarquia que los pretend representar.

Lo Partit de la Nacion Occitana denoncia lo modèl « republican » centralista francés : dempuèi mai de dos sègles, los govèrns franceses successius e lors relais « provincials »  trabalhan per l'uniformizacion de la societat e pel manten de la dominacion de París. La populacion es d’ara enlà condicionada per acceptar aquela uniformizacion e aquela dominacion, coma se se trachava d'una necessitat, d'una evidéncia, d'una fatalitat, implicant subretot aicí  l'eradicacion de nòstras lengas occitana e catalana e de las culturas qu’exprimisson.

La cooperativa politica, ecologista e ciutadana Lo Ben Comun denoncia justament la confiscacion del poder popular per delegacion al profièch de partits ultra-ierarquizats, bailejats de la capitala : los ciutadans decidisson pas, fan pas que causir los que decidiràn per eles. E aqueles partits reprodusisson aquel sistèma centralizat a l’escala regionala ; atal refortisson lor monopòli  en empachant tota alternativa locala.

Lo Partit de la Nacion Occitana es favorable a la descentralizacion dels poders, e donc al recobrament de la paraula pels ciutadans. La temptativa persistenta d'eradicacion de nòstras lengas occitana e catalana es un exemple concret d’aquela confiscacion del poder legitim dels ciutadans per l'aparelh d'Estat central e pels notables que son sos aliats locals.

Lo Ben Comun trabalha d’un biais cooperatiu : cada compausanta, cada membre es apelat a expausar son punt de vista, a far tornar montar son experiéncia del terren, a prepausar a la concertacion de solucions concretas suls tèmas divèrses de societat (environament, economia…). Lo Partit de la Nacion Occitana pòrta especialament a aquel grop son analisi sus la problèmatica de las identitats culturalas e lingüisticas dichas « regionalas », que concernís particularament aquela region.

Régionales 2015. Photo Bérengère Noguier

Régionales 2015. Photo Bérengère Noguier

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article