Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Le Parti de la Nation Occitane répond aux diffamations

31 Décembre 2015 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie, #P.N.O.

Jean-Pierre Hilaire répond au "laboratoire politique auto-proclamé" qui se dénomme : Iniciativa per Occitània.

En tant que membre du PNO depuis fort longtemps et ayant connu et fréquenté François FONTAN de près, étant devenu Occitan et nationaliste occitan grâce à lui dès 1967 je suis personnellement outré par les propos de Domergue Sumien.

Ce Domergue Sumien est un ancien du PNO qui voulait devenir le Grand Chef du PNO, hélas pour lui et heureusement pour le nationalisme occitan sa tentative a échoué.

Comme j'écrivais sur ma page facebook, les défroqués deviennent souvent paranoïaques et je leur conseille de lire ou de relire un très bon ouvrage de W.Reich : Écoute petit homme.

Ci dessous le soit disant "communiqué de presse" qui demande au PNO des clarifications !...

Le texte du communiqué est en Noir, les commentaires de Jean-Pierre Hilaire sont en Rouge.

Juste pour conclure : que des citoyens occitans ne partagent pas les idées du PNO est chose tout a fait acceptable mais déformer et mentir ne l'est plus.

Ce n'est pas parce que cette année 2015 se termine par un tel torchon que je ne vais pas vous souhaiter une bonne et heureuse nouvelle année 2016.

BÒNA ANNADA BEN GRANADA E BEN ACOMPANHADA !

Jean-Marc Pellet

*******************************

communiqué de presse

Demande de clarification au PNO

Iniciativa per Occitània, en tant que laboratoire politique, travaille pour la libération de l’Occitanie et du peuple occitan dans toute sa diversité. Nous sommes un mouvement patriotique, indépendantiste et nationaliste avec une connotation progressiste. Nous défendons la nation occitane dans une volonté de créativité culturelle, de libération, d’ouverture au monde, d’internationalisme et d’amitié entre les peuples. Notre nationalisme occitan est ouvert: nous sommes contre le chauvinisme, contre le racisme et contre toute forme de crispation dans une “identité” rigide.

Ces valeurs son celles qui caractérisent l’occitanisme politique. Elles sont communes à François Fontan et Robert Lafont, les deux intellectuels majeurs qui ont dédié leur vie à la nation occitane. Ce sont aussi des valeurs communes aux mouvements politiques occitans comme Libertat, le PNO (fondé par François Fontan), le PÒC, País Nòstre, les partis aranais, Iniciativa per Occitània, etc. Ces valeurs sont affirmées par l’Assemblée nationale occitane (ANÒC) qui est en train de naitre en ce moment.

Aujourd’hui, nous sommes révoltés et stupéfaits face aux discours de haine contre les musulmans exprimés par certains membres du PNO et par certains rédacteurs de lo Lugar, la revue du PNO.
Cette indignation à retardement est pour le moins curieuse pour ne pas dire suspecte. S'agirait-il d'un prétexte pour attaquer le PNO? Domergue Sumien, un des responsables d'Iniciativa per Occitània connait parfaitement la doctrine de Fontan et le PNO dont il a été membre. N'a-t-il pas mieux à faire en tant que nationaliste occitan indépendantiste que d'attaquer un parti qui pour l'essentiel a les mêmes idées que les siennes?
Dans lo Lugar nº114 (printemps 2015), p. 21, Pierre Pessemesse se décrit comme “moi, islamophobe de toujours”, et il affirme: “les raisons ne manquent pas d’être islamophobe”. Dans le même numéro de lo Lugar, p. 35, Serge Viaule écrit: “Ce concept [la liberté] est devenu le moteur de toutes les sociétés humaines. Seuls, en ce moment, les musulmans essaient de revenir en arrière et refusent ce modèle. Ils essaient de revenir aux mythes et aux pratiques barbares de l’Antiquité.”
Domergue Sumien et  ses amis devraient savoir que le sous-titre de notre revue Lo Lugarn est "tribune pour l'Occitanie libre". Nous publions sans les censurer des textes qui n'engagent que leurs auteurs et pas le Parti de la Nation Occitane. Pierre Pessemesse n'est pas et n'a jamais été membre de notre parti. Sèrgi Viaule n'est devenu que récemment membre du PNO. Chacun est libre de leur reprocher des positions  qu'il juge insuffisamment nuancées, par exemple la distinction entre islamistes et musulmans. Il faut reconnaitre que , vu la passivité et le silence de la majorité silencieuse musulmane, cette distinction n'est pas toujours facile à opérer. Il faut faire preuve de prudence avant d'employer le terme "islamophobe" qui est souvent un instrument pour empêcher toute critique de l'Islam. Surtout, il existe un courrier des lecteurs dans le Lugarn et, au lieu de porter de graves accusations sur la place publique, accusations qui ne manqueront pas d'être exploitées par nos ennemis, il aurait fallu écrire à la rédaction et bien évidemment nous aurions publié ces lettres sans la moindre censure.

Ces généralisations contre les musulmans sont inacceptables parce qu’elles sont démenties par les faits concrets. Ici en Occitanie, des musulmans se mobilisent contre le fanatisme pseudo-islamique et pour la liberté. C’est la cas, par exemple, des musulmans de Béziers qui défendent une église chrétienne en ce Noël 2015. C’est le cas de Tariq Oubrou, l’imam influent de Bordeaux… Ici en Occitanie, nous connaissons des musulmans qui s’engagent dans le mouvement occitaniste, qui parlent occitan et qui défendent le pays. Les nationalistes occitans —et le PNO entre autres— ont le devoir moral et intellectuel de s’ouvrir à tous les Occitans, y compris aux Occitans musulmans, pour leur proposer un projet de société et pour les prévoir dans la nation occitane commune.
Nous n'avons pas de leçons d'ouverture à recevoir de quiconque et le PNO est ouvert à tous, quelle que soit la religion ou l'absence de religion et l'origine (occitane de naissance ou d'adoption). Ceux qui prétendent que nous avons trahi Fontan sont des menteurs (souvent d'anciens membres aigris de notre parti) et de plus n'ont pas bien lu les écrits du PNO. Ils devraient relire le point 8 de notre programme:"8) L’Occitanie est une terre d’accueil pour les immigrés du Sud (en particulier du Maghreb pour des raisons historiques) et du Nord (Français et ressortissants d’autres pays de l’Union européenne). Leur bonne intégration passe forcément pour l’instant par la connaissance de la langue de la République française, le français, mais à terme elle passera aussi par la connaissance de l’occitan qui devra être un plus pour les postulants à un emploi public. Elle passe aussi par le respect des règles de vie commune dans une société démocratique et exclut le communautarisme."
Le fondateur du PNO, François Fontan, qui n’est plus parmi nous, n’aurait jamais toléré de telles paroles de haine contre les musulmans. Nous, membres d’Iniciativa per Occitània, nous connaissons l’œuvre complète de Fontan. Nous l’avons lue. Nous savons lire. Or, Fontan a toujours dit clairement que la nation occitane a vocation à inclure tous les habitants de l’Occitanie, quelles que soient leurs religions et leurs origines.

Notre défense des musulmans d’Occitanie n’est pas négociable. De même, notre défense des juifs, des chrétiens ou des non-croyants d’Occitanie n’est pas négociable.

L’islamophobie (la haine des musulmans) est une haine contre une partie de la nation occitane, donc c’est une trahison du nationalisme occitan.
Faut-il rappeler que l'ethnisme du Parti de la Nation Occitane est aux antipodes du racisme, de la xénophobie et donc de l'islamophobie? Mais il ne faudrait pas non plus que le reproche d'islamophobie serve à faire taire toute critique de la religion musulmane qui ne doit pas être réservée aux seuls musulmans.
De plus, cette islamophobie est une importation du discours de l’extrême droite française. Donc c’est deux fois une trahison du nationalisme occitan.

Nous menons un combat déterminé contre le fanatisme pseudo-islamique. Simplement, les faits démontrent que, dans notre société occitane, être “musulman” ne signifie pas être “fanatique”.

Nous défendons le droit de chaque individu de critiquer ou de louer les religions. Mais l’islamophobie de Serge Viaule et de Pierre Pessemesse n’a pas le moindre rapport avec une quelconque critique rationnelle de la religion musulmane: leur islamophobie est une rage obsessionnelle dirigée contre une partie de notre population, c’est une haine qu’ils répètent dans cesse, presque chaque jour, dans leurs articles et dans leurs commentaires sur Internet. Il s’agit bien d’une haine compulsive, hors de toute rationalité.
Nous laissons à Serge Viaule et Pierre Pessemesse la liberté de vous répondre ou non mais en ce qui nous concerne, l'accusation de "haine irrationnelle "à leur endroit est absurde et malhonnête.
Nous, les membres d’Iniciativa per Occitània, nous avons défendu plusieurs dois le PNO quand il a été accusé injustement d’être d’extrême droite. Nous avons toujours rappelé en public les valeurs humanistes de François Fontan. Nous avons toujours manifesté notre solidarité et notre amitié avec les camarades du PNO, comme nous l’avons fait avec des camarades de Libertat ou du PÒC.
Votre solidarité ne va pas toutefois jusqu'à publier nos communiqués de presse alors que nous publions les vôtres (C'est la même chose pour le POC et Libertat)
Mais maintenant, le PNO s’est mis dans une situation impossible et nous lui demandons de clarifier sa position rapidement.

— Est-ce que le PNO veut encore construire la nation occitane avec tous ses habitants, de toutes origines et de toutes religions, musulmans compris, comme le voulait François Fontan?
Vous connaissez la réponse

— Est-ce que le PNO veut encore combattre le racisme et l’intolérance, comme le faisait François Fontan?
Nous n'avons pas attendu les injonctions d'Iniciativa per Occitània pour le faire
— Est-ce que le PNO est prêt à remettre de l’ordre dans les prises de parole de ses adhérents?

C'est inoui de faire une telle demande. C'est la responsabilité exclusive de la direction du PNO de contrôler la prise de parole des adhérents. Nous n'avons pas à obéir à des ordres donnés de l'extérieur.

— Est-ce que le PNO est prêt à remettre de l’ordre dans sa revue lo Lugar afin qu’elle soit de nouveau en accord avec les principes nationalistes, humanistes et antiracistes de François Fontan?
Je suis le rédacteur en chef du Lugarn, nous avons un comité de rédaction. Il fait son travail en accord avec les principes du PNO et il est le seul habilité à le faire.
Le PNO joue aujourd’hui sa crédibilité en tant que mouvement nationaliste. Nous espérons qu’il se sauvera de cette situation. Iniciativa per Occitània se déterminera en fonction de la réponse du PNO. Et nous gardons espoir.
Iniciativa per Occitània dont les membres se disent amis du PNO a agi de manière parfaitement inamicale envers le PN0 en diffusant son communiqué avant même que nous ayons pu y répondre. Nous attendions un autre comportement de leur part. Au lieu de rester dans leur splendide isolement et de donner des leçons de morale sur les réseaux sociaux, ils auraient mieux fait de venir avec nous sur le terrain et de participer aux élections.

Jean-Pierre Hilaire, vice-président du PNO

BÒNA ANNADA BEN GRANADA E BEN ACOMPANHADA !

BÒNA ANNADA BEN GRANADA E BEN ACOMPANHADA !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Domergue Sumien 01/01/2016 13:44

Cette attaque personnelle que tu écris contre moi est ridicule. Je n'ai jamais été candidat pour être le "grand chef" du PNO. Jamais... Par contre il est exact que j'avais proposé des changements dans le PNO il y a de nombreuses années, sans succès. Il est exact que le PNO m'a déçu. En tot cas, cette attaque personnelle que tu écris contre moi n'a rien à voir avec le communiqué d'Iniciativa per Occitània, qui pose de vrais problèmes de fond, et auquel tu ne réponds pas très sérieusement.