Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Les Occitans, les Bretons n'ont pas d'Histoire

20 Juin 2016 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #peuples(bretons-catalans-basques-etc), #occitanie

Histoire de France, Histoire des Français,

pas des Bretons ou des Occitans

  La grande majorité, pour ne pas dire la très grande majorité des citoyens de l'État français a appris une Histoire de France qui est celle des vainqueurs du Nord.

Les citoyens français ont tous été éduqués avec comme base culturelle : "la mère patrie",  le respect et la soumission au pouvoir parisien, central et jacobin, seule alternative garante de la liberté, de la démocratie, de la Vérité : l'indivisibilité de l'État français et son immortalité.

Seul l'État français peut garantir la Liberté-Egalité-Fraternité, ainsi soit-il, amen.

Heureusement ce débat n'est pas clos, n'en déplaise à certains.

Les plaques tectoniques continuent leur mouvement, inexorablement ; et il en est de même pour l'évolution et les changements de l'espèce humaine.

Rien n'est acquis à l'Homme ni aux États colonialistes et artificiels, tel l'État français.

Si j'aborde encore ce thème et ce débat c'est que je réalise qu'après des décennies de militantisme, d'explication par le milieu occitaniste, milieu auquel j'appartiens, le peuple occitan ne connaît même pas le sens des mots occitan ou Occitanie.

Qui peut me dire s'il a entendu dans la bouche de son instituteur, prof de français, ou d'histoire, le mot ou une explication à propos du mot Occitanie ?

Quel est l'instituteur, le professeur de français qui a expliqué pourquoi nous avons certaines difficultés à prononcer "correctement" des mots en français ? Merci de me contacter d'urgence...

Le mot "occitan" est un gros mot, un mot réactionnaire, un mot qui insulte tous les "morts pour la France", un mot injurieux qui remet en cause notre grandeur et notre passé français ; France, le centre du monde, de la démocratie, du respect de l'Homme, des droits humains... et j'en passe.

Un homme ou une femme en 2016, une personne normalement éduquée et formatée aujourd’hui doit réagir ainsi : Occitan, des conneries !

Je ne vais pas insulter tous les ignorants ;  car ils sont eux-mêmes victimes de cet "enclosquage" (bourrage de crâne en occitan) ;  et nous connaissons toutes et tous cette phrase classique : nous ne savions pas.

Nous ne savions pas ce qui s'est passé pendant la croisade contre les Albigeois, nous ne savions pas ce qui se passait dans les camps d'extermination en Allemagne, nous ne savions pas ce que faisait le contingent en Algérie, nous ne savions pas ce que faisait l'armée française au Rwanda... la liste est malheureusement fort longue.

Nier l'évidence, refuser de voir la réalité est le sort des faibles, des incultes, mais aussi des salopards.

Tant que les soi-disant citoyens trouverons normal et comme un acquis définitif une situation historique donnée ils resteront et demeureront des collabos.

Remarquez c'est une habitude dans cet État français, un jour collabo et le lendemain résistant. Dans mon village nous appelons cette attitude des "vire-vestes", et ils et elles sont nombreux en 1945 comme en 2016.

Pour en revenir à mon pays l'Occitanie, seule une volonté d'ignorance délibérée peut expliquer ce refus d'apprendre, ce refus de savoir.

En fait nous sommes dans une situation de déni historique, de négationnisme envers notre peuple occitan, son existence, son histoire, sa réalité.

Les négationnistes sont tout naturellement au pouvoir, ils sont de droite et de gauche, ils sont Jacobins.

Mais c'est quoi un Jacobin ?

Retour à la case départ : je sais pas, ça ne m'intéresse pas, ça rapporte quoi ce machin ...

Petite précision, je ne suis pas ethnocentriste ; mais simplement un homme a qui on a volé tout son passé ; un homme qui est solidaire de l'ensemble des peuples sur cette Terre qui subissent le même sort.

"Mas per que m'an pas dich a l'escola..."

Petit exercice :

Vous pouvez compléter et continuer à chercher ce qui vous empêche de récupérer votre dignité d'Occitan...

La peur du changement

Le changement signifie la guerre

Il ne faut pas toucher aux frontières

La paix avant tout

Pourquoi remettre en question l'évolution de plusieurs siècles

Nos parents sont morts pour nous donner cette stabilité

Grâce au français nous nous comprenons tous

Tout sauf la guerre

Nous ne voulons pas de nouvelles frontières

Nous avons tous les mêmes droits en France

Nous ne voulons pas une Balkanisation de la France

La France unie est plus forte

Une Occitanie indépendante n'est pas viable

Une Occitanie indépendante ne changerait pas les droits des travailleurs

Une Occitanie indépendante ne changerait pas les droits des femmes

Une Occitanie indépendante reproduirait les mêmes inégalités entre régions

Une Occitanie indépendante reproduirait les mêmes inégalités sociales

C'est l'Homme qu'il faut changer en priorité

et la liste peut s'allonger à volonté.

À vous de trouver les réponses à ces affirmations inculquées aux subordonnés (sous-fifres) de cet État dont nous faisons partie, non par choix mais par force.

L'Occitanie, un pays.

L'Occitanie, un pays.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Branger 24/06/2016 17:36

Aplaudiments! E mercès.
Tot aquo qu'ei vertat!