Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

À propos du "changement climatique" par Eirik Granqvist

22 Septembre 2009 , Rédigé par Papadoc Publié dans #TRIBUNE LIBRE

 À propos du "changement climatique",
par Eirik Granqvist
     Eirik Granqvist Il y a quelque temps, les médias annonçaient comme une grande nouvelle et comme une preuve du réchauffement climatique, le fait qu'un navire allemand ait livré un chargement de marchandises jusqu'à l'embouchure de la rivière Ob sur la côte nord de la Siberie.
Le navire était  assisté par deux brises glaces nucléaires!
La seule nouvelle "sensationnelle" est en effet que le bateau était allemand et non russe car les navires russes trafiquent depuis de nombreuses années dans ces contrées
tous les étés et c'est devenu une vrai routine .
Nous ne devrions pas oublier que le navire finlandais Nordenskiöld, en service en  Suède, faisait en premier l'expérience de naviguer par le passage du Nord-est avec une navire en bois et sans brise glace en 1878-1879 ! 
Nous devrions aussi rappeler que le norvégien Amundsen naviguait en premier dans le passage Nord-ouest, également avec un bateau en bois et sans brise glace en 1903 !  
      Le réchauffement global ne se faisait guère remarquer en Chine l'hiver 2007 à 2008 car ce fut l'hiver le plus froid depuis plus de 60 ans et dans certaines parties du sud on mesurait les plus basses températures jamais mesurées auparavant.
Les plantations de bananiers gelèrent et une épaisse couche de neige couvrit la forêt tropicale ! Je vivais en Chine à ce moment là.
L'hiver en Sibérie fut également anormalement froid mais en Europe du nord par contre anormalement doux en raison des forts vents de l'Atlantique.
      Les grandes changements climatiques sont normaux pour notre terre et ils ont par moments contribués aux extinctions en masse d'espèces mais aussi contribués à la vitesse de l'évolution.
Les glaciations en Europe commençèrent il y a environs 1,6 millions d'années. L'homme vivait alors déjà sur notre continent depuis 400 000 ans mais la soudaine glaciation provoqua sa disparition car il ne savait pas encore se servir du feu et fabriquer des vêtements.
300 000 ans plus tard, lors d'un réchauffement il (l'homme) revenait.
     Nous pouvons  compter en Europe  cinq à six glaciations. Cela dépends un peu sur quels critères nous nous basons pour  parler d'une glaciation.
Les longues périodes froides sont interrompus par des courtes périodes plus chaudes. Nous les appelons des Inter-glaciations et elles durent en général  de 10 à 15 000 ans. Ceci ne veut pas dire non plus que les longues périodes de glaciations soient continuellement froides. Elles aussi sont interrompus par des courts réchauffements que nous appelons "Interstadiales".
     Si nous regardons de plus près ce qui ce passait durant la dernière glaciation et les temps historiques qui l'ont suivi nous aurions beaucoup de surprises.
Nous connaissons maintenant beaucoup de choses sur les évènements de la dernière glaciation mais il  reste encore des énigmes à résoudre.
      Une glaciation débute très lentement et il est ainsi difficile de dire exactement quand elle commence. Habituellement nous disons que la dernière glaciation débuta il y a 80 000 ans.
Déjà il y a 76 000 ans, la glace couvrait Varggrottan.
Un petit abris sous roches de granit en Finlande, dans le centre ouest, fut habité par les moustériens et reste le seul habitat connu de l'homme à un endroit couvert par un glacier central durant une période de glaciation.
Il y à 40 à 30 000 ans, un Interstadiale faisait fondre le glacier central et
il y a
32000 ans
la Finlande fut libérée des glaces.  Ensuite une toundra froide couvrit les pays nordiques jusqu'au prochain Interstadiale qui débuta il y a 25 000 ans et la Finlande fut de nouveau libre de glaces il y a 22 500 ans.
Il y a 22 000 ans un terrible refroidissement commença avec des glaciers grandissant avec un rapide élargissement et avançaient de 100m par an ! 
Il y a 18 000 ans c'était la période la plus froide et les bords du glacier central se trouvaient à Berlin.
Le centre de ce glacier se trouvait sur ma ville d'origine, Nykarleby, où la glace avait une épaisseur d'environs 3000 mètres.
Maintenant l'écorce terrestre reprend
sa place, doucement, après l'enfoncement dû au poids de la glace. La terre remonte ainsi à la vitesse de 1m sur cent ans.
La côte est basse où
se situe notre maison de vacances et depuis mon enfance la mer c'est retirée de 38m.
Ces contrées sont maintenant déclarées "héritage naturelle de l'humanité" par l'UNESCO.
       Il y a 15500 ans, le sud de la Finlande était à nouveau libre des glaces et les mammouths pâturaient sur une steppe herbeuse qui couvrait l'actuel Golfe de Finlande (entre Finlande et Estonie). Au milieu de l'ère glaciaire, le niveau de la mer était 120m plus bas qu'actuellement et lors de l'existence de cette "steppe des mammouths" le niveau devait être bien de 80m plus bas.
      Par des forages dans l'Inlandsis du Groenland, les études norvégiennes ont montrées que la dernière glaciation a pris  fin avec une rapidité de seulement 10 à 20 ans. Cela explique bien les nombreuses extinctions d'espèces car la faune n'avait pas eu  le temps de s'adapter.
Déjà il y a 14 000 ans les bords du glacier centrale se situaient sur la côte nord du lac Onega.
Le réchauffement fut très rapide et bientôt nous avions le climat le plus chaud jamais connu en Europe et au néolithique et à l'âge du bronze les chênes blancs et les noisetiers poussaient en Laponie, près de 1000 km plus au nord qu' actuellement.
     Les deuxième et troisième siècle de notre ère furent très chauds mais après, le froid revenait au cinquième siècle et dura alors plusieurs centaines d'années.
Les glaciers se reformèrent dans les pays nordiques et en l'an 608 les rivières d'Eufrat et Tigres gelaient, en l'an 829 c'était le Nil.
    Après le neuvième siècle la chaleur revint. Les Vikings colonisaient alors l'Islande où poussaient des magnifiques forêts de bouleau et puis ce fut le Groenland qui  devint excellent pour l'élevage et l'agriculture. On y cultivait même le blé.
L'actuelle toundra des Hardangervidda en Norvège fut couverte d'un forêt de magnifiques pins.
      Au treizième siècle le froid revenait et au quatorzième les paysans en France "cherchaient" le vin avec la hache dans des tonneaux éclatées par le gel.
Les vikings retournaient du Groenland par la Norvège.
En l'an 1658 le rois de Suède, Charle X , traversa le détroit Danois sur la glace, avec toute l'armé, chevaux et artillerie incluse.
     Au début de 1800, le réchauffement débuta de nouveau avec un court refroidissement des années 1860.
Depuis il devenait doucement plus chaud et dans les années 1920-30 la température faisait de véritables bonds.
1939-40 un terrible froid revenait et depuis la température redevenait "normale" pendant une trentaine d'années.
Les années 1978 - 1987 furent la période la plus froide depuis 1870.
1990 fut de nouveau plus chaud mais depuis 1998 la température globale descend de nouveau. Les années 1930 furent quand même plus chaude que les années 1990.
Le CO2 est le gaz de la vie!
Les plantes consomment le CO2 et donnent par la photosynthèse l'oxygène.
Elles  ne peuvent même pas exister sans le CO2 et sans les plantes, pas d'oxygène et pas de vie animale.
C'est si simple ! Le CO2 est la base pour la vie terrestre et ce gaz ne contribue qu'à environs 2% aux gaz à effet de serre.
Le reste est principalement composé par l'évaporisation de l'eau (océans).
Sans effet de serre toute vie terrestre serait également impossible. C'est notre protection.
Le CO2 ne peut pas non plus s'accumuler dans l'atmosphère. Il y reste au maximum 5 à 6 ans. Durant des périodes chaudes le CO2 augmente et durant les périodes froids il diminue. C'est ainsi...
      Nous devons combattre la pollution, mais nous devons penser ce que nous faisons. Nous devons rester réalistes et ne pas tomber dans le piège des hystéries climatiques.
Il ne se passe actuellement rien de spécial avec le climat global.
Ce qui se passe actuellement s'est passé  maintes fois avant.
Nous ne devons pas enlever la joie de vivre à nos enfants.
Notre terre est belle et elle vie !
Pendant les glaciations les déserts de la terre reçoivent plus de pluie et deviennent des pâturages et pendant les réchauffements ils sèchent de nouveau.
Ainsi il en a toujours était et il en serra toujours.
Nous ne pouvons pas changer les cycles climatiques de la terre mais nous pouvons peut être  en diminuer
un peu les symptômes...
       Nous vivons toujours dans l'ère glaciaire. Nous avons la chance de vivre une période d'un Interstadiale mais un cycle de refroidissement tape déjà à notre porte.
La glaciation avait aussi ses joies. La faune était riche et on avait beaucoup de viande.
L'ère glaciaire fut aussi une période heureuse pour l'humanité.
       Profitez de la vie, tant qu'elle dure!
 
texte de Eirik Granqvist 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article