Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Azawad - Discours du président du CTEA, Bilal AG ACHERIF

16 Juin 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #AZAWAD

Discours du président du CTEA

Azawad conseil transitoire de l’Etat de l’Azawad

L'Etat de L'AZAWAD
UNITE - LIBERTE - JUSTICE
Discours du président du CTEA à l’occasion de la cérémonie d’investiture des  membres du conseil transitoire  de l’État de l’Azawad.
Chers  frères  membres du  CTEA, pères, cheikhs, chefs coutumières, aimable hôtes :
Je vous salue par la meilleur des salutation : assalamou alykoum wa ragmatou llahi wa barakatouhou.
Permettez moi de vous saluer à mon nom, aux noms des leaders du MNLA et  ses militants en cette heureuse occasion  qui s’honorent de votre présence
C’est une rencontre de travail et de la bénédiction d’un premier gouvernement Azawadi depuis plus d’un siècle. Il comprend toutes les composantes de la société Azawadi.
Chers assistants, je consacre ce discours aux grandes lignes de travail de notre conseil durant les jours à venir, q’allah le tout puissant  nous aide pour qu'elle soit une période de réalisation.
Notre gouvernement tend la main de coopération et d’amitié  sur le plan intérieur, régional et international  à travers un Azawad basé sur le droit à l’autodétermination, non négociable afin de s’autogérer  ainsi que l’exploration et  l’exploitation  de ses ressources sans ni  tutelle, directions, ou  obligation de quiconque.
Durant ce mandat la priorité du CTEA est :
-    Oeuvrer sérieusement pour obtenir l’unité totale au sein de toutes les population de l’Azawad comme option principale et stratégique.
-    Oeuvrer pour garantir la paix et la stabilité sur l’étendue du territoire de l’Azawad  qui est considéré comme le garant des principes fondamentaux de la vie tel que  l’eau, la nourriture, l’électricité, la santé et l’éducation.
-    La meilleure préparation d’une charte qui définie  les acquis de libération totale du territoire à travers la garde des frontières et la préparation pour contrecarrer toute agression de qui que ce soit.
-    Entamer la construction des différentes institutions de l'Etat.
-   Entamer la préparation d’une charte qui définie les principes fondamentaux de la constitution de l’Azawad qui sont entre autres :
-   le coran et la sounna sont les sources de législation dans l’Etat de l’azawad  et d’en faire une source de bonheur et non le contraire.
-   le respect de l’opinion de pensé et d’orientation politique du citoyen.
-   le CTEA œuvrera pour tisser la confiance totale entre l’Azawad et les pays voisins.
-   à travers le CTEA le MNLA réaffirme sa disponibilité pour entamer des négociations avec  le représentant  légitime du Mali sur les problèmes qui entravent  les deux Etats.
-   le MNLA réaffirme son appel à toute la communauté internationale pour :
1- considérer le CTEA comme le représentant  légitime de l'Etat de l’Azawad
2- le refus du MNLA toute intervention militaire dans le territoire de l’Azawad.

Le MNLA considère  également que les appels lancés d’ici ou de là en faveur d’une intervention militaire dans le territoire de l’Azawad sont issus d’une attitude irresponsable vu l’évaluation des problèmes dans la zone toute entière.
-    Lance un appel aux organisations internationales et régionales pour venir en aide humanitaire aux  démunis  à l’intérieur et aux camps des réfugiés dans lesquels la situation humanitaire est inquiétante.
-    Lance un appel à tous les groupes Azawadis armés à se lancer dans le programme national  qui englobe tout le monde sans distinction aucune et qui n’accepte quiconque en dehors.
Avant que ceci s’achève ces groupes doivent tenir leurs éléments pour éviter tout incident irresponsable.
Au nom du peuple de l’Azawad, le CTEA tous ceux qui ont encouragé la sagesse   en ce qui concerne le dossier de l’Azawad, en laissant les discours de violence de soulèvement qui encouragent plus  des violences au moment où tous ces problèmes peuvent être résolus à travers le dialogue constructif.
Enfin les Azawadis sont appelés à participer tous pour la sécurisation de leur pays et assurer leurs responsabilités nationales.
A l’avant  

Vive l’Azawad libre et indépendant

texte légèrement corrigé. Origine MNLA

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Phil 18/09/2014 10:07

Bonjour EL TADJAKANE EL AROUSSI, tu as parfaitement raison de revendiquer la direction de l'Azawad, tu as tout notre soutien en ce sens. L'Azawad doit revenir aux Touaregs.

EL TADJAKANE EL AROUSSI ROSSI Patrick Méssaoud 13/07/2012 18:21


Merci mon ami mais j'aimerais lancer ce message à tous et à toutes je me nome Patrick ROSSI né à Dravéla Bolibana  fils de feu Jacques ROSSI né à Sikasso de la
direction de la DOUANE DU MALI et petit Fils de EL TADJAKANE Méssaouda de ARAOUANE Mon Nom est EL TADJAKANE EL AROUSSI dit ROSSI Patrick Méssaoud je donnes le nom de : TADJAKANE :Groupe Armé pour
la Libération et la Paix qui à pour détermination de chasser tous étranger ne faisant pas partit du NIGER,DU MALI et des TOUAREG ARABO-TAMACHEQ donc à commencer par les personnes tels que les
Terroriste du Nigeria et des autres pays Frontaliers non accepté car nous vous condamnons pour Meurtre et brutalité sur nos populations :nos Mères ,nos Sœurs et Femmes sans oublier nos frères et
enfants .Mes frères je vous donnerais Rendez-vous que DIEU nous Guides : RESPECT PR باتريك
EL روسي شكرا لك يا صديقي ولكن أود أن أحصل على هذه الرسالة إلى كل وجميع ولدت في باتريك نومي ابن Dravéla ROSSI Bolibana Bolibana للروسي جاك في وقت متأخر، ولدت في سيكاسو في اتجاه أعراف الابن مالي EL وTADJAKANE صغير
مسعودة Araouane من اسمي قال TADJAKANE EL EL ROSSI أرسي باتريك مسعود أعطي اسم: TADJAKANE: المجموعة المسلحة لتحرير والسلام الذي عزم على طرد كل أجنبي لم يتم بدأت من النيجر ومالي والطوارق ARAB-Tamacheq انطلاق لذلك مع الناس مثل نيجيريا الإرهابية وغيرها من الدول لا تقبل الحدود