Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Azawad : lettre ouverte à Laurent FABIUS

12 Avril 2013 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #AZAWAD

Lettre Ouverte au Ministre des Affaires Étrangères de la France

Permettez-moi Monsieur le Ministre, de m’exprimer par la présente missive et par la suite afficher l’irritation du peuple de l’Azawad quant à votre égard au Mouvement National de Libération de l’Azawad. Ce dernier portant fardeau de lutter pour reconquérir la dignité d’un peuple aussi meurtri dans sa peau que dans sa chair par le Mali depuis que votre France le lui a de force légué et dont le droit universel et le respect de la dignité humaine vous impose d’en prendre forte considération.

C’est dommage que ces Touaregs ayant porté main forte à votre armée durant les combats menés n’aient comme récompense qu’une méprisante déclaration. Si on en croit l’agence française AFP, lors d’une conférence de presse tenue à Bamako le 05 Avril 2013 vous auriez relaté ceci  "le Mouvement National de Libération de l’Azawad devra désarmer, le moment venu, accepter d’être cantonné et renoncer à ses armes’’. Votre arrogance vous mène même au Poste du Chef de la Suprématie malienne au point de promettre la tenue des élections au mois de juillet et que Kidal occupé par le MNLA faisait bien parti du territoire du Mali.

Monsieur Fabius, si j’ose, dois-je vous rappeler que vous êtes le Ministre des Affaires étrangères de la république française et vous n’êtes mandaté que pour çà. Votre parti pris dans un milieu dont vous êtes ‘’étranger’’ ne ferra qu'empirer de plus une diplomatie française déjà controversée dans le monde et en Afrique en particulier.

Êtes-vous conscient du nombre d’azawadiens tués, calcinés, torturés par l’armée malienne sous votre voile ‘’Serval’’ ;

N’êtes-vous pas touché par ces populations déplacées, qui transpirent, s’agenouillent, s’accroupissent, accouchent dans les camps des réfugiés pour quémander juste une minable poignée de blé ;

Pourquoi cette populaire légitime volonté affichée vaille que vaille par ces vieux et jeunes, ces pauvres et chefs  de l'Azawad malgré les tourbillons ne mérite-t-elle pas pour une fois votre sensibilité ?

Le peuple de l’Azawad n’ayant délégué aucun  pays de ce monde ne s’attendait pas à une telle réaction et surtout venant d’une puissance sur laquelle repose son espoir d’accéder enfin à sa liberté ne pourra qu'en approuver  que de la méfiance.

La remise des éléments Touaregs hier à Ménaka au four malien par votre armée et votre récente méprise réaction qui s'en est suivie me rappelle des lignes historiques avérées. Ces dernières détaillent un parcours truffé des  félonies envers les Touaregs, comme le non-respect de la promesse faite par De Gaulle aux Touaregs préconisant la création de leur État lors des indépendances. Ainsi que l’assassinat  de l’Amenokal Fihroun par des éléments touaregs à la solde du colonisateur français le 25 juin 1916 , la répression dans le sang qui s’en est suivie suite à la révolte touareg au plus grand mépris des droits humains des populations autochtones  et j’en passe.

Monsieur Fabius faudra-t-il vous interpeller en plus sur des faits rapportés par Humann Right Watch ainsi que les observateurs, de ce qu'a été le sort des azawadiens dans les zones contrôlées par l’armée malienne à cause de leur simple différence ethnique. Non, vous le saviez très bien. En disant vouloir désarmer le MNLA aimeriez vous qu'il ait  le même fatum que ceux tués, torturés, exilés, terrorisés par le Mali ?

Excusez-moi du peu Monsieur le Ministre, mais vos mots m’exaltent et méritent bien le qualificatif d’irréfléchi et s’inscrivent dans l’ordre du répressif.

La réalité du terrain exige de toute évidence à la France ainsi qu’à tous, d’approuver le réel ou de semer le chaos, vu que l’Azawad restera à jamais la terre des Touaregs. 

 

Sidi Mossa Ag Souleymane.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article