Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Azawad - précisions sur les combats à In-Khalil

23 Février 2013 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #AZAWAD

 

News et détails sur les combats d'In-Khalil 


Après 2 attentats à la voitures piégées hier contre le MNLA, voici que des djihadistes majoritairement reconnus au sein du MUJAO lancent une offensive sur le détachement du MNLA basé dans la localité. Les assaillants ont été repoussé loin de la ville. Le bilan est lourd et les lieux demeurent sous contrôle du MNLA.

Beaucoup de sources indiqueraient que certains frères du MAA participeraient à cet assaut du coté des djihadistes, chose non encore confirmée par leurs différents responsables contactés. Mais il n'est pas exclut qu'une frange de ce groupe tombe sous une machination algérienne contre le MNLA et qui encore ne dit pas clairement son nom.


In-Khlali : Localité des mâles et sans aucune vie familiale


In-Khlalil n'est pas une localité d'habitation. Aucune famille ne vit dans cet endroit. C'est un carrefour stratégique situé à 18 km de la première ville algérienne. C'est en quelque sorte un point de passage de tous types de transporteurs de marchandises en provenance de l'Algérie. Les seules constructions de la localités sont des garages de ré-tapage et de réparation de voitures ou des magasins de stocks appartenant à des grands commerçants qui vivent dans divers pays voisins. Dans la majeur partie, ce sont les manoeuvres (distributeurs, chauffeurs, mécaniciens...) de ces grands commerçants qui tiennent ces magasins et garages.

Certains l'appellent même la ville des "armes pour tous et sans femmes ni enfants".

Les affrontements entre livreurs et distributeurs sont le quotidien de ce carrefour des mâles. Sous le Mali, un poste de sécurité aux capacités uniques d'observation et des fois de complicité y séjournait. 

C'est cette importance non moindre et stratégique de cette localité qui justifie son contrôle par le MNLA. 

Les objectifs consistent:

- A désarmer toutes personnes n'ont membre soit du MNLA ou du MAA

- A empêcher toute livraison des djihadistes retranchés dans les massifs de Ifogass.

Des patrouilles du MNLA ont déjà arrêté plus de 7 véhicules de trafiquants à plus de 40 Km de la ville et qui tentaient de livrer soit du carburant, de la nourriture ou des recharges toraya aux djihadistes. Les véhicules ont été immobilisé à In-Kalil et les chauffeurs libérés. La consigne est que tant que les français n'ont pas déclarer finir leurs opérations dans les massifs où se trouvent les djihadistes, pas question de permettre le passage vers cette zone

- Éviter des infiltrations et des fuites de terroristes vers le pays voisin.

La colère des maîtres trafiquants terrés à Bamako est le début des diffamations contre des soldats du MNLA

Il n'est un secret pour personne que les promoteurs du trafic passant par In-Khalil sont soient sous bonne protection à Bamako, Tamarassat, Bassikono (Mauritanie), Niamey ou Ouagadou. Ils n'ont pas d'idéologie ni de vision politique sauf l'argent. Et pour cela, le plus offrant des partenaires reste la sécurité à la malienne. 

Alors que le MNLA vient de briser le corridor de la soupe pimentée d'un réseau gigantesque de banditisme institutionnel. Cela se passe au moment où les djihadistes (Clients de choix du moment) ont déclaré tripler le prix normal de chaque produit qui leur sera livré dans les massifs des ifogass.

C'est ainsi que les diffamations et la désinformation coordonnées ont pris place dans les journaux maliens. Mais malheureusement que là aussi, ils ont tiré à terre.

En parlant de viols à In-Khalil, c'est ne tromper que ceux qui ne savent rien de la localité. 

En parlant de pillages, c'est croire que personne ne sait que toutes les arrestations se sont produites loin d'In-Kalil et que ces véhicules livraient les djihadistes. Les français aussi le savent et les auraient bombardés s'ils n'étaient pas atteint par les patrouilles du MNLA.

Attaye Ag Mohamed 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article