Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Débats sur la transition énergétique

31 Janvier 2013 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #Gaz de Schiste

COMMUNIQUE DE PRESSE – jeudi 31 janvier 2013

Débats sur la transition énergétique : les bons comptes font les bons amis

gaz schisteMme Batho, Ministre de l’Écologie et du Développement Durable, a publié mardi 29 janvier 2013 le "Tableau de bord de la mise en oeuvre de la feuille de route pour la transition écologique". Elle y insinue que le gouvernement a rejeté toutes les demandes de permis identifiées gaz de schiste alors qu’il n’en est rien. Madame la Ministre de l’Ecologie semble considérer, dans le "Tableau de bord de la mise en oeuvre de la feuille de route pour la transition écologique" *, que le rejet des demandes de permis concernant l’exploration des gaz de schiste et la fracturation hydraulique est un préalable au débat national sur la transition écologique. Nous l’approuvons pleinement.

Mais ou bien Madame la Ministre ne sait pas compter, ou bien elle est mal renseignée par ses services : il y avait 102 demandes en cours dont 46 classées "gaz et/ou huile de roche-mère" par le Conseil Général de l’Economie, de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies et le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable, dans leurs rapports conjoint ** de février 2012. Il y a donc eu « rejet de 7 des demandes » et non pas « rejet des 7 demandes » comme indiqué de manière erronée dans ce tableau de bord en page 1 point 5.

Il reste donc 39 demandes à rejeter pour les mêmes raisons, sans parler des permis déjà accordés indument comme ceux "des Moussières" et "de Gex". A cet égard le cas des demandes dites "de Blyes" et de "Gex Sud" est emblématique : leur addition recoupe presque exactement le périmètre de la demande "de Lyon –Annecy", qui fait partie des 7 rejetées. Et pourtant les précédentes resteraient toujours recevables, alors même que la demande "de Blyes" fait explicitement référence aux gaz de schiste ? Prime à la langue de bois des pétitionnaires, copinage ou inconséquence ?

Nous exigeons que le tableau de bord soit corrigé en indiquant

- la nécessité de rejeter toutes les demandes de permis d’exploration identifiées gaz et huiles de roche mère sur le rapport de février 2012.

- la nécessite d’étudier la régularité, vis à vie de la loi sur la fracturation hydraulique, des objectifs réels des permis d’exploration accordés.

- un calendrier pour leur rejet, au-delà des 7 demandes de permis déjà rejetées. C’est cette exigence que nous comptons porter dans tous les débats sur la transition énergétique.

pour plus d'infos

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article