Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

la fin annoncée de l’Etat de l’AZAWAD

22 Avril 2013 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #AZAWAD

pour info et "archives", l'histoire récente du MNJ au Niger nous a démontrée que tous les textes du blog du MNJ se sont envolés... Donc il est annoncé officiellement que le MNLA renonce à la création de l'Etat de l'AZAWAD. Dont acte.

                              *************************************************

Communiqué N° 58

Mouvement National de Libération de l’Azawad 

MNLA

 

Unité – Liberté - Justice

                                          Communiqué du Secrétaire Général du MNLA

 

Le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA),

1. Rappelle qu’il a officiellement opté pour des négociations avec le Mali dans le cadre du respect de son intégrité territoriale et réclame à cet effet l’ouverture immédiate des négociations,

 2. Rappelle son engagement à protéger les populations de l’Azawad, quelle que soit leur origine, et sa disponibilité à porter assistance à une enquête internationale et impartiale sur tous les crimes commis dans l’Azawad, y compris à Aguelhok en janvier 2012,

 3. Réaffirme son engagement, maintes fois prouvé, à lutter contre le terrorisme, comme en témoignent les combats près d’Anéfis des 30 et 31 Mars 2013 au cours desquels le MNLA, seul, a éliminé dix sept (17) terroristes,

 4. Rend hommage à tous ceux qui ont également versé leur sang dans la lutte contre le terrorisme, en premier lieu aux français et aux tchadiens ainsi qu’aux victimes civiles,

5. Constate avec regret que l’armée malienne continue de privilégier la guerre contre les populations de l’Azawad à la lutte contre le terrorisme, ce qui se reflète par son intention de préparer des attaques contre des positions tenues par le MNLA, notamment à Anefis et à Tin Fadimata,

6. Exige la libération immédiate des prisonniers politiques  détenus à Bamako en violation des lois internationales, et en premier lieu Monsieur Abdoulkarim Ag Mattafa, arrêté par traîtrise par des miliciens de l’armée malienne alors qu’il venait parlementer avec un officier français,

7. Appelle solennellement tous les pays engagés à servir la paix à ramener Bamako à la raison. Si l’armée malienne qui serait plus utile à assurer la protection des populations civiles, en venait à attaquer les positions du MNLA, nous nous considérons en légitime défense. En aucun cas le MNLA ne relancera les hostilités, mais il se défendra s’il est attaqué.

8. demande au Chef de la MISMA la mise en place d’un dispositif de collaboration entre les forces de la MISMA présentes dans l’Azawad et le MNLA pour une meilleure sécurisation des populations et l’efficacité dans lutte contre les narco terroristes constituant la mission principale de ces forces.

 

Kidal, le 18 Avril 2013

Pour le MNLA,

Le Secrétaire Général, 

Bilal AG ACHERIF

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article