Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Lou Felibrige - la Revisto : N° 272

21 Septembre 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie

Lou Felibrige – la Revisto : N° 272  -  septembre-octobre  2012

 Résumé des articles dont nous rappelons qu'ils sont entièrement écrits en langue d'Oc.

 Editioral : Est donné ici le discours de M. Jacques Mouttet, Capoulié du Félibrige, prononcé à St Yrieix, le 27 mai 2012 lors du congrès de la Santo-Estello : «… Nous sommes ici pour célébrer une culture, notre culture ! Nous sommes ici pour proclamer tous azimuts notre attachement à cette culture millénaire qui autrefois a illuminé l’Europe. Nous sommes ici également en harmonie de pensées pour fraterniser, pour démontrer clairement la noble diversité des contrées d’oc de ses parlers, de ses costumes traditionnels. Dans la joie, nous montrons ce qui est, au juste, le Félibrige dans toute sa dimension, un Félibrige actuel, actif, …. »

 La Santo-Estello de St-Yrieix-La-Perche : du 25 au 29 mai s’est tenu le congrès félibréen de la Santo-Estello entre Limousin et Périgord. La Ville de St-Yrieix, aidée par le Syndic Paul Valière, a assuré par son soutien, la meilleure réussite à ces journées.

Vendredi 25 mai ouverture officielle du congrès en présence du Député-Maire Daniel Boisserie avec le vernissage de l’exposition et une conférence sur la gastronomie prononcée par Madame Rossi-Lagorce.

Samedi 26 mai : inauguration de l’exposition sur les cabrettes (cornemuses) dites « à miroir » et tenue du Bureau général du Félibrige le matin, puis du Consistoire, l’après-midi. Il y fut question des bilans et surtout des projets importants, engageant le Félibrige dans ses actions culturelles dans l’ensemble du pays d’oc. Élection de Jean-Louis Casério et de Valéry Bigault à la fonction de Majoral. Le Consistoire a également étudié les dossiers de Madame Angèle Ciprès Palacin et de Monsieur Jean-Daniel Beszonoff pour devenir Sòci du Félibrige, ainsi que celui de l’association « Los Reveilhès » pour être reconnue Escolo Felibrenco. À 18h le Député-Maire dévoile la plaque commémorative, en porcelaine, de cette Santo-Estello, le Majoral Joudoux rend hommage à l’historien Louis Bournazel (+ 2009). Le soir Nadau en concert devant un millier de prsonnes enthousiastes puis balèti général.

Dimanche 27 : Réunion des membres des bureaux des six maintenances en vue de mieux coordonner les actions du Félibrige. Ensuite grand-messe, défilé en ville des groupes d’art et traditions populaires des six maintenances, dépôt de gerbes au monument aux morts, l’après-midi cour d’amour devant des centaines de spectateurs. Suivait ensuite la séance académique des laus (éloges) constituée par le discours apologétique prononcé en l’honneur de leur prédécesseur, par les majoraux élus l’année précédente. À la nuit tombée, un spectacle « son et lumières » sur le thème des quatre saisons offert par l’ensemble des écoles félibrenco du Limousin se déroulait devant à nouveau près d’un millier de spectateurs.

Lundi 28 mai : le matin réunion du Conseil Général du Félibrige avec les rapports d’activité, financier, moral… au terme de laquelle le Baile (Secrétaire Général) le Majoral Jean Marc Courbet, demande à être relevé de ses fonctions pour raison de santé, ensuite le traditionnel Banquet de la Coupe avec, en ouverture, la proclamation des nouveaux Majoraux et autres distinctions, puis les discours du Capoulié Jacques Mouttet, de la Reine Angélique et du Maire.

Discours de la Coupe, le Capoulié Jacques Mouttet, après un rappel exhaustif des poètes et troubadours qui firent la renommée de cette terre et la littérature d’Oc depuis le Xème siècle, cite le Capoulié Félix Gras qui, à la Santo-Estello de Brive en 1895, exhortait le peuple félibréen à se fortifier de sa haute culture et à ne pas se laisser abuser par les illusoires attraits de la Ville. 117 ans se sont écoulés, mais la situation reste pratiquement la même pour les cultures et les langues régionales. « Nous voulons en 2012 une Europe au sein de laquelle les peuples libres se réuniront sans oublier leur histoire et leurs traditions qui sont les marques de leurs civilisations.» Forts de notre mémoire, fiers de notre essor nous pouvons nous affranchir de la servitude qu’impose la centralisation par une prise de conscience collective et obtenir une réelle volonté politique en faveur des langues régionales. Notons encore l’hommage du Président Théodore Roosevelt (+ 1911) rendu à Mistral en 1904, qui souligne et magnifie « les choses de l’esprit », la doctrine mistralienne et ses fondements, cette « âme profonde » que le Félibrige depuis 158 ans s’est donné pour profession de foi, de défendre. Le Félibrige se doit de susciter l’espérance et conduire à la prise de conscience, au sursaut.

Le Capoulié Jacques Mouttet, après en avoir rappelé le symbolisme, lève la Coupe en l’honneur de Daniel Boisserie, Maire de Saint-Yrieix, des Majoraux et félibres limousins et de la Reine Angélique.

Le discours de la Reine Angélique, en Niçois, était rempli de pertinence et d’actualités, évoquant les difficultés des filières bilingues, les manifestations du printemps en faveur des langues régionales, le rôle de la Reine du Félibrige qu’il convient d’adapter à la personnalité de chaque Reine, et la spécificité niçoise qui souligne, si besoin était, la richesse de la diversité du sein d’une même aire linguistique et culturelle.

Mardi 29 mai : Il était consacré à l’excursion, permettant à chacun de découvrir les secrets du pays limousin, le village de Segur puis le château de Pompadour où la visite était commentée en Limousin.

  Aluesa et son château : Le Majoral Noël Lafon signale l’intérêt culturel et touristique de ce site médiéval près de Saint-Flour, à l’histtoire tourmentée, qui participe du patrimoine de la Haute Auvergne.

 Un troubadour chez les turcs : Le Sòci Paul Amargier, nous rappelle des vers du troubadour Giraud de Bornelh ; déjà en 1180 les Turcs qui ont battu l’armée de l’empereur byzantin obéissent à « de mauvaises lois » ! il faudrait qu’elle tombent à terre … Allusion qui aujourd’hui prend un relief particulier …

 Hommage aux poètes carcinols A. Quercy et J. Calcas : Le Mèstre d’obro P. Martial, suite à un colloque sur ces deux poètes, nous propose un poème de chacun d’eux qui fait écho aux plaques commémoratives apposées sur leur tombes récemment.

 

AGENDA :

 Sur la période du 15 juin au 11 août, le Capoulié du Félibrige a honoré de sa présence 11 manifestations, et un certain nombre de Majoraux ont représenté le Félibrige lors de nombreux évènements.

 

ACTUALITES

 Mistral sur une pièce de 10 € : le 25 juin 2012 la Monnaie de Paris a frappé une pièce de 10 € en argent à l’effigie de Frédéric Mistral entouré des symboles félibréens. Cette pièce est désormais proposée au public. Le Félibrige a officiellement félicité la Monnaie de Paris et le concepteur de la pièce, M. Julien Sabouret ainsi que le graveur Joquin Jimenez. Sont donnés les commentaires du Félibre Gérard Baudin.

 Signalisation bilingue : suite à la décision du Tribunal Administratif de Montpellier enjoignant la municipalité de Villeneuve les Maguelonne de retirer les panneaux en langue d’oc, le tribunal de Marseille par son arrêté du 28 juin 2012 rétablit et légalise la signalisation bilingue. Communiqué du Député Jean-Jacques Urvoas.

 Un bel anniversaire de la fondation du Félibrige en Vaucluse : A l’inspection académique  de l’Isle sur Sorgue, la fructueuse collaboration entre l’Inspecteur J-Jacques Grenet, Annette Cottin chargée de mission pour ce qui concerne le provençal, et la Majorale Claudette Occelli-Sadaillan, a permis d’organiser une journée de formation en direction des professeurs des écoles du département afin de leur faciliter une tâche qu’il n’est pas toujours aisé d’inclure dans un emploi du temps souvent chargé. La formation a essentiellement porté sur une meilleure connaissance du Félibrige et les participants y ont pris un intérêt certain.

 Le Félibrige au sommet : le jeune Félibre Sylvain Termonia, alpiniste à ses heures, tel Amstrong qui plantait la bannière étoilée sur la lune, s’est mis dans l’idée de planter le drapeau du Félibrige ….. au sommet du Mont Blanc. Bravo pour ce tour de force dont il nous fait le récit !

 Une Japonaise en Provence : le Capoulié et le Majoral Jean-Marc Courbet ont rencontré Naoko Sano, japonaise, membre associée du Félibrige, qui enseigne à l’université de Nagoya. Elles nous a un peu parlé de Fukushima, évidemment. Elle nous a dit aussi son projet de traduction des chansons et poésies de Jean Henri Fabre, très connu au Japon. Suite aux questions du Majoral Courbet, vous découvrirez aussi qu’il y a trois façons d’écrire le Japonais « tous les gens connaissent les trois façons d’écrire, mais voyez-vous quand nous changeons de graphie, la langue ne change pas, c’est toujours du Japonais » ! à méditer !!

 Nouvelles de Béziers : Le Majoral Henri Barthès, historien, nous révèle un travail qui constitue un indiscutable Trésor lingusitique : un catalogue de plus de mille cinq cents textes qui constituent le fonds du concours littéraire organisé de 1838 à 1982 par la société archéologique scientifique et littéraire de Béziers. La numérisation sera bientôt terminée, vous pourrez alors accéder à ces textes sur : http://occitanica.eu

 « L’Estivada » de Rodez : du 25 au 29 juillet, les ruthénois et les passionnés de culture et de lengo nostro  venus de tous les pays d’oc, se retrouvaient à Rodez pour des concerts, bals, spectacles, ateliers et bancs de vente de toutes sortes de publications. C’était une fois de plus l’occasion de se retrouver entre gens partageant les mêmes passions, les mêmes espoirs et … les mêmes problèmes ! Le Félibrige y tenait un stand comme chaque année, il eu un franc succès et le public est venu nombreux pour nous connaître et / ou nous retrouver.

 4ème rencontre des langues de France : dans le cadre des nuits atypiques de Langon (33) près de Bordeaux se déroulait fin juillet cette rencontre autour de Patrick Lavaud et du député de Gironde Martine Faure. Au menu : la ratification de la Charte européenne des langues régionales, la politique linguistique des collectivités territoriales, l’enseignement. Notons quelques constats : « l’enseignement des langues régionales en primaire ne nécessiterait pas un Euro de plus » et « La voie du bilinguisme est confrontée à la mécanique uniformisatrice de l’éducation nationale ». Le Majoral François Pontalier et le Félibre Pierre Martial représentaient le Félibrige.

 CIRDOC : Il vient d’acquérir un lot de 124 photographies de Mistral prises et signées par de célèbres photographes.

 Paris – librairie Pam de nas : J-F. Coche qui tenait la librairie Pam de Nas sise rue des grands augustins dans le VIème, faute de trouver un nouveau local, se propose de recevoir sa clientèle au marché du livre d’occasion, Parc Georges Brassens 104 rue Brancion XVème, Métro porte de Vanves tous les samedis et dimanches de 9h à 18h.  jfcoche@gmail.com

 

Colloques

 Colloque Valère Bernard : Valère Bernard fut peintre, poète, graveur, Capoulié du Félibrige de 1909 à 1919. Un colloque à son sujet est organisé par le CREDD’O le samedi 22 septembre 2012 à partir de 10h à l’espace culturel de Graveson (13).

 Centenaire de la mort de Xavier de Fourvière : le 27 octobre 2012 à Robion (84), l’association « les amis de Xavier de Fourvières » convie à une série de communications à partir de 9h de la salle de l’Eden de Robion, le Félibrige s’associe à cette manifestation à la mémoire du Père Xavier qui fut Majoral. – tél : 04 10 76 60 22 amisdedonsavie@gmail.com

 Pen-club d’oc : Il tiendra son assemblée générale les 17 et 18 novembre 2012 à Valence (26).

Des conférences et tables rondes se tiendront le samedi 17 à partir de 14h essentiellement sur la création en langue régionale ; l’Assemblée générale proprement dite aura lieu le dimanche matin.   Tél : 04 75 33 63 03 -  m-c.coste-rixte@club-internet.fr

 

 Échos des maintenances 

 

Aquitaine :

Journée culturelle du Bournat dau Périgord : elle s’est déroulée le 29 avril 2012 à Grand-Brassac, et avait pour thème « La cornemuse en Périgord » avec hommage au Majoral Dujarric Descombes. Le tout nouveau Majoral Valéry Bigault fut le mentor éclairé de cette journée ; il fit des démonstration des possibilités de différentes cornemuses et cabrettes ; puis le souvenir du Majoral Dujarric Descombes fut évoqué avec précisions.

 93ème félibrée du Bornat dau Perigord : elle s’est déroulée à Piégut-Pluviers où tout le village, les murs, les maisons, les vitrines, les jardins étaient décorés de superbes fleurs de papier. Hommage a été rendu à Alan Pauthier qui fut cabiscol des « gentes goiats ». Une vingtaine de groupes ont animé la fête dont la Talvera et J-Paul Verdier pour des concerts, bals, cours d’amour et défilés !

 Remise de pervenche : Le Majoral François Pontalier, à l’occasion d’un marché occitan à Vergt (24), a remis en public quelques pervenches à de nouvelles Félibresses du groupe « La Bourrée Vernoise », ce fut une occasion pour expliquer en détail ce qu’est le Félibrige et son action.

 

Auvergne

 Promenade culturelle au pays du Fel et de la rive cantalienne du Lot : Le 4 août dernier, le Majoral Zéphirin Bosc fit une visite guidée du côté du Fel et de Montsalvy en magnifique conteur qu’il est, histoire, toponymie, anecdotes, tout y est passé pour le plus grand plaisir des auditeurs. 

 Gascogne - Haut Languedoc

 Pastourelles de Campan : À l’occasion des journées du « Patrimoine de Pays » le 11 juin « les pastourelles de Campan » ont conduit les participants dans les villages de Pierrefite, Cauteret, Barbezan, grâce à des jeux de pistes, découvertes et des initiations aux danses du terroir.

 Félibrée de Fos en Comminges : Fidèle à une tradition établie en 1906 par « l’Escolo deras Piereneos» l’association félibréenne « Nati, vati, toti Comengesi » organise les 28 et 29 septembre 2012 une Félibrée, en présence du Capoulié et du Syndic le Majoral Marc Lagaly. Au programme : rencontre d’enfants, exposition, prestations de groupes d’arts et traditions populaires, hommage au Majoral Laporte, bal traditionnel. Réservation - contact - renseignements : tél : 06 85 57 05 02 / 05 61 88 11 65 

 Le Val d’Aran célèbre son parler : Dimanche 29 juin la Gascogne se mobilisait pour la rencontre découverte « Aran pour sa langue ». Course à pied symbolique des différents points du territoire d’Aran jusqu’à Vielha et aussi concert offert par le groupe Nadau et l’Hymne à l’immortalité de la langue « Val d’Aran cap de Garona, cap de Gasconha ».

 Fête du « Grelh Roergas » : Le Capoulié Jacques Mouttet participait aux côtés du Majoral Zéphir Bosc, à la félibrée de la Saint Justin à Castanet, Najac, Monteil placées cette année sous le signe du souvenir et du recueillement en hommage à Lugan Bedel et Maurice Bòni.

 

Languedoc Roussillon

 Le Majoral Henri Barthès reçu à Narbonne : Le Majoral, titulaire de la cigale de la Narbouneso fut reçu officiellement par la Commission archéologique et littéraire de Narbonne le 21 juin dernier. A cette occasion, dans la prestigieuse salle des synodes, le récipiendaire prononça une conférence intitulée : « Naissance, vies et survie de la langue d’oc » qui s’acheva sur la traduction en Provençal des vers latins d’Ausone : l’ode à Narbonne.

 Au Col de la Lusete : À l’initiative de l’Ecole de la Tour Magne de Nîmes, depuis 1983, la journée du 4 août est dédiée au Majoral et Académicien André Chamson ; en 2013 sera célébré le trentième anniversaire de son décès.

 

Limousin

 Des troubadours aux félibres. La maintenance édite le catalogue de l’exposition présentée à la Santo-Estello de Saint-Yrieix. Retour sur la Santo-Estello et remerciements. Le 7 octobre une journée de fête rassemblera tous ceux qui ont participé au succès de cette Sainte-Estelle.

 

Provence

 Réunion festive de la Maintenance de Provence : elle s’est déroulée à Saint-Julien Le Montagnier (83). Hommage a été rendu au Majoral Henri Doriac, sous-syndic de Provence en présence du Capoulié Jacques Mouttet et de la Majorale Jeanne Blacas nouvelle détentrice de la Cigalo dis Isclo ce 28 juillet. Le souvenir du Majoral abbé Spariat a été rappelé et les groupes ont enchanté le nombreux public avec danses et chants traditionnels.

 À Toulon : le 5ème Festival des « Vendùmi prouvençalo » se déroulera tout au long du mois de septembre. Il y aura exposition, conférences, veillées avec concert, contes et aussi de la cuisine traditionnelle. Programme détaillé est disponible sur le site : http://www.escolo-de-la-targo.fr.

 Gréoux les Bains (04) : depuis la Santo-Estello de 2008 la présence provençale et félibréenne est présente, ainsi le 29 juillet était consacré à sensibiliser des milliers de touristes qui ont vécu à l’heure des traditions. Cette manifestation était organisé par le Comité des félibres bas-alpins.

 Sisteron : Une semaine provençale se déroulera du 17 au 23 septembre 2012 (conférences, concerts, défilés, bals…) programme détaillé : service culturel de la ville : 04 92 61 54 50 au : service-culture@sisteron.fr  www.sisteron.fr

 René Bruni s’est en allé : Il était né en 1926. Directeur de l’Office de tourisme d’Apt ; il fut l’initiateur du développement du tourisme en Pays d’Apt. Erudit, il a écrit de très nombreux ouvrages sur l’Histoire et les personnages d’Apt et de sa région.

 

Félibrige

 Les Nouveaux Majoraux : Jean-Louis Casério de Menton (06), né en 1945 ; après des études de droit, il est devenu professeur d’économie et de gestion. Passionné d’Histoire il est un des fondateurs de la Société d’art et d’Histoire de Menton, il est aussi rédacteur en chef de la revue Ou païs mentounasc. Il devient titulaire de la cigalo de Remembranço que portait le regretté André Compan.

Valéry Bigault de Périgueux (24) : né en 1975 ; employé au Tresor public, passionné d’Histoire et de musique traditionnelle, rédacteur en chef de la revue Lo Bornat. Il s’occupe aussi des archives et de la bibliothèque du Bornat dau Perigord. Il devient titulaire de la cigale de la Liberté portée auparavant par le Majoral Borie-Duclaud.

 Les nouveaux membres associés : Jean-Daniel Bezsonoff i Montalat de Perpignan, d’origine catalane et russe. Professeur de catalan, il est aussi écrivain et a publié de nombreux ouvrages de fiction et également autobiographiques.

Angeles Ciprès Palacìn, docteur ès-lettres et pianiste de talent. Elle est professeur de philologie française à l’Université de Madrid. Elle a publié de très nombreuses études dans différentes revues, en particulier concernant des personnages attachés au Félibrige et sur la littérature d’oc.

 Le nouveau Baile :  Majoral André Gabriel : félibre depuis 1984, il est majoral depuis 2006. Professeur aux conservatoires d’Avignon et de Marseille, il est aussi conférencier, concertiste international et commissaire d’expositions. Le Felibrige a confiance dans sa culture, son engagement profond, sa fidelité, sa générosité.

 Cabiscòu (Présidents) d’écoles félibréennes : Le Majoral Jean-Claude Dugros préside désormais l’Escolo de Jansemin d’Agen et le jeune félibre Nicolas Peuch  l’Amicale des Routiniers.

 Distinction : Le Félibre Marcel Audema, général en retraite, élevé à la dignité de Commandeur de la Légion d’Honneur.

 

LIBRAIRIE

 Au hasard Baltazar : Un felibre écrit ses souvenirs, il nous raconte ses entrevues avec Marcel Pagnol, les colonels Argoud et Bigeard, le président Pompidou ou le ministre Michel Debré … très intéressant ! 

« D’ombres et de lumières – les hasards de la vie » par Gérard  Jean -  Ed. à compte d’auteur  -  256 p. en 15 x 21 cm.  – 24 € frais d’envoi compris  -  paiement et commande  auprès de l’auteur : 65 rue des arts  -  34400 Lunel  -  gerard.jean010@orange.fr

 Œuvres d’un grand poète : Le poète provençal Robert Allan est peu connu, pourtant la qualité de ses écrits est certaine. Maçon, libraire, éditeur, il est surtout un poète qui a abordé avec talent les grands thèmes de la poésie. Marie-Jeanne Verny, professeur à l’Université de Montpellier a rassemblé ses textes et nous en présente un premier volume. A découvrir. 

« Lei cants dau deluvi – lei Cants de la tibla » de R. Allan présenté par  M-J. Verny  -  Ed. Lettres d’oc  -  240 p. en 16 x 24 cm.  -  22 €  paiement et commande -: Letras d'òc - Bt L'Aune - 5 rue Pons - Capdenier - 31500 Toulouse - letras.doc@wanadoo.fr - 06 81 30 57 67

 Cinq nouvelles : Nicole Faucon Pellet qui a déjà publié un roman et des ouvrages sur l’Ardèche nous livre cinq nouvelles où les animaux ont souvent un rôle important y compris un loup qui a tué un homme en Finlande … !  A noter que ces récits sont enracinés profondément dans notre terroir.

« Le loup de la Baltique » par N. Faucon-Pellet  -  Ed. à compte d’auteur - 175 p. en 14 x 22 cm.  -  16 € frais d’envoi compris -  paiement et commande à l’auteur : « la coste » - 07700 St-Remèze  -  nfauconpellet@gmail.com

 Le pain d’autrefois : il avait meilleur goût certainement que celui d’aujourd’hui … ! un amoureux de notre langue nous conte ses souvenirs qui ont commencé dans une boulangerie, il le fait avec une rare compétence dans un provençal  dru et savoureux, il nous rappelle avec intelligence et passion ce que fut le passé, notre passé.

« Ma fournado de souveni » par Jean-Pierre Monier  -  Ed. à compteur d’auteur avec l’aide du Félibrige - 220 p. en 21 x 29, 7 cm.  -  30 €  frais d’envoi compris  -  paiement et commande à : Jean-Pierre Monier -  100 imp . des chasselas  -  30900 Nîmes

 Contes et légendes : Le professeur J-Frédéric Brun, président du PEN-club de langue d’oc, revisite avec un talent remarquable les légendes où les fées, les géants et les monstres sont des êtres normaux ; il nous emmène avec un plaisir certain dans des univers où la réalité cède volontiers la place à l’imagination, tout ceci dans un languedocien d’une rare qualité.

« Las que dançavan dins la lutz » par J-F. Brun  -  Ed. Trabucaire  -  192 p. en 14 x 21 cm.  -  14 €  -  paiement et commande à l’éditeur : 11 traverse de Pia - 66000 Perpignan - 04 68 61 02 82 -  editions.trabucaire@orange.fr

 Renaissance : l’écrivain du début du 19è siècle, Henri de La Madelène est pratiquement oublié, pourtant c’est un auteur qui mérite grandement d’être connu. Il est l’auteur de récits, de nouvelles d’une qualité certaine. Une réédition paraît grâce à M. J-Paul Chabaud, responsable des éditions Etudes comtadines, profitez-en.

« Contes comtadins » - « Romans comtadins » - « Contes parisiens » : 3 voulume comprenant une douzaine d’oeuvres, roman et nouvelle par Henri de La Madelène  -  270 p. + 270 + 300 p. en 15 x 21 cm. – chacun : 14 € - paiement et commande à : Etudes comtadines – ch. de Fontblanque – 55 les Meyrennes 2 – 84210 Pernes les fontaines  -  04 90 30 57 26 – www.etudescomtadines.com

 Toponymie pour un géant : le géant de Provence, le Mont-Ventoux, déjà  étudié sous différentes facettes,  est étudié dans un livre récemment paru sous l’angle de la toponymie. On apprend dans ce livre quantité de choses très intéressantes,  on doit cette étude d’une rare qualité à un enfant de ce pays.

« Toponymie du Ventoux » par Paul Peyre – Ed. du Toulourenc  -  90 p. en 15 x 24 cm.  -  15 € frais d’envoi compris  -  paiement et commande à l’éditeur : le village - 84390 Brantes  -  06 15 52 51 77  -  editoulourenc@aol.com

 Les années Daudet : Après nous avoir proposé un beau livre où il nous emmenait dans les pas de Frédéric Mistral, le Mèstre d’obro Claude Karkel nous conduit sur les itinéraires d’Alphonse Daudet, on y découvre un personnage attachant plein de sensibilité et de passion pour la Provence.

« Sus li piado de Daudet - De Prouvènço à Paris » par C. Karkel – Ed. Campanile – 131 p. en 27 x 21 cm.  - 28 € (chèque à l’ordre de F.R.E.D., BP 06901 Sophia-Antipolis Cédex)


Vous pouvez commander la revue du Félibrige :Lou Felibrige à : Felibrige  -  Parc Jourdan  -  8 bis  Av. J. Ferry  -  13100 Aix en Provence  -  Prix : 4 euros ; Abonnez vous pour : 1 an - 6 numéros : 22, 50 euros

Établissez un chèque à l'ordre de : Felibrige. Pour vous abonner, il n'est pas nécessaire d'être membre du Félibrige.  

Courriel :contact@felibrige.org  -

Visitez notre site : www.felibrige.org 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article