Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Mali - Coup d'État : La Coalition Patriotique pour le Mali (CPM) prend acte

22 Mars 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #Dialla Konate


  Déclaration de Dialla KONATE,
Président de la CPM

 

Chères soeurs, chers frères, chers compatriotes
 
 Le 21 mars 2012 correspond à l'équinoxe de printemps. Symboliquement c'est le jour marquant la fin des jours sans vie et la renaissance de la nature. C'est ce même jour qu'un groupe de jeunes officiers ont décidé de mettre fin aux tourments qui déchirent notre pays depuis de longues années. Durant ces longues années nous avons souffert avec notre peuple les affres de la mauvaise gouvernance, de la corruption, de l'injustice, de l'exploitation du peuple au bénéfice de quelques arrogants qui n'avaient plus ni honte ni peur de vivre une vie de château sur la terre de nos ancêtres tout en privant la grande majorité de notre peuple du moindre droit.
 
 Un terme a été mis au pouvoir et au régime de Amadou Toumani Toure. Il s'agit de la rupture d'un processus ayant l'apparence de la démocratie mais n'en était pas. Tant d'observateurs objectifs ont souligné cette néfaste dualité.
 Cette rupture est aussi une opportunité qui est offerte au peuple malien de mettre en place une transition devant conduire à une renaissance patriotique républicaine et démocratique.

 La Coalition Patriotique pour le Mali (CPM) prend acte des évènements nouveaux intervenus dans notre pays. La CPM n'a pas eu cesse de critiquer positivement le régime politique de Amadou Toumani Toure. Nous avons été à la base du Forum sur l'Education. Nous avons été à la base des États généraux sur la Corruption et la Délinquance Financière. Nous avons été à la base d'une large et profonde réflexion sur la situation du Nord Mali.
 
 Le Mali est allé dans la mauvaise direction depuis de longues années. La démocratie est devenue un prétexte qui a permis à des individus agissant seuls ou en bandes, de détruire notre pays afin d'en tirer des intérêts personnels. L'économie malienne criminalisée nourrie la corruption au détriment du peuple. L'école est devenue un vaste marché où les apprenants achètent l'ignorance et le poison de l'incivisme. La justice est devenue un lieu où se met en oeuvre la destruction systématique du ciment de notre nation. La terre de nos ancêtres est devenu un vulgaire moyen pour des fonctionnaires devenus de vulgaires prébendiers de se fabriquer une assurance-vie sur le dos des autres citoyens.
 
 La démocratie n'est pas un fétiche mais un processus dynamique qui peut nécessiter une rectification lorsqu'elle est hypothéquée par des bandes aux agissements anti-patriotiques et anti-républicains.
 
 La CPM réaffirme son attachement à la Nation du Mali une et indivisible. La CPM réaffirme son attachement à une république laïque et progressiste. Face au désastre qui a frappé notre pays, daignons accepter les évènements du 21 mars 2012 comme une étape de la vie du Mali. En cela la CPM appelle tous les patriotes, les républicains, les démocrates, les progressistes à apporter aux nouveaux dirigeants militaires du Mali un soutien vigilant. Un soutien sourcilleux des Droits de l'Homme. Un soutien dont notre armée a besoin pour se réunir avec notre peuple et l'intelligentsia de notre pays. Ensemble, nous aiderons à corriger les déviations intervenues dans la vie nationale. Nous aiderons à rétablir la paix et l'unité nationale. Ensemble nous ferons renaître l'espoir pour notre jeunesse qui pourra retourner à l'école pour apprendre et se préparer à devenir de véritables cadres d'un meilleur Mali.   
 
 Oui, chers compatriotes, la CPM a fait son choix et vous invite à la tache de construction nationale d'une nation riche de sa diversité culturelle, religieuse et politique. Ensemble soutenons le changement.
 
 Dans le même temps, nous prenons note des déclarations de principes faites par des puissances régionales, internationales ou des déclarations qu'elles se prépareraient à faire. Nous leur demandons de ne pas aller au delà des déclarations de principe et de laisser le peuple malien régler ses propres problèmes. Nous, maliens, en sommes capables. La démocratie n'est pas en cause. La république laïque n'est pas en cause. La CPM demande a toutes ces puissances qu'elles soient voisines ou éloignées de notre pays d'éviter d'exercer sur ces jeunes officiers et les maliens des pressions qui pourraient dévier notre peuple de la tache historique de reconstruction qui est actuellement le notre.
 La CPM appelle tous les patriotes, démocrates, républicains, progressistes à se réunir aux autorités militaires transitoires pour mettre, immédiatement, sans calcul ni contrepartie, nos talents, nos expériences à la disposition de notre pays afin de répondre à l'appel de notre histoire. Histoire ancienne. Histoire qui se mire dans un avenir radieux si nous mettons nos qualités ensemble. Le pivot de ce miroir se présente à nous aujourd'hui sous la forme de la nécessaire réunion du peuple, des intellectuels, de l'armée. Vive le Mali.
 Bamako , le 22 mars 2012
 Dialla Konate, President de la CPM.
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article