Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Mali-Niger / le peuple Touareg prépare son avenir

24 Février 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #peuples(bretons-catalans-basques-etc)

Je vous fais partager un échange avec un ami Touareg du Niger. Au Niger le feu couve sous la braise depuis trop longtemps et la seule action qui pourrait l'éteindre  consiste à mettre en place au minimum un fédéralisme avec un Parlement Touareg à Agadez. Le Peuple Touareg et Amazigh en général n'a aucun État pour le représenter et défendre ses intérêts légitimes. Il n'y a rien d'extraordinaire à ce que cette communauté accède à ce que possèdent depuis longtemps déjà les communautés Arabes, Haoussas ou autres. Ce qui est bien pour les Turcs, les Grecs, les Anglais, les Malgaches, les Allemands ou Japonais l'est aussi pour les Kurdes, les Touareg, les Tibétains ou les Occitans. L'idéal serait que ces étapes se fassent avec intelligence par les voix démocratiques et pacifiques, mais hélas les intérêts des uns ne coïncident pas toujours avec ceux des autres. Comme écrit notre ami : "on ne peut pas mettre les poules et les chats dans un même enclos et dire qu’ils vont vivre en paix". Pellet Jean-Marc

 

sikerat-EOT-Photo Pellet Jean-MarcJ'ai parcouru toute la littérature sur les problèmes touareg au Mali et au Niger, fruit des mémoires et autres récits d'intellectuels que vous avez voulu qu’on partage la lecture.

En parcourant ces lignes on constate aisément que le reste du monde est sous-informé de cette population : il y a un manque de visibilité notoire de nos réalités sociales et  démographiques  car la plupart des  intellectuels  qui s'expriment  parlent à leur façon c'est à dire en  amplifiant certaines  situations juste pour  camoufler certaine réalités qui tôt ou tard émergeront. Les propos des explorateurs et colons où on observe une certaine indifférence sont plus édifiants. A titre d'exemple vérifiez le taux de scolarité à Agadez où on vous dit qu’il est le meilleur : c'est complètement faux. A Arlit sur l'ensemble des enfants scolarisés à peine 5 POUR CENT sont  en zone nomade, le reste ce sont les enfants des Haoussas et autres venus de l'autre coin du pays. Idem dans tout les chefs lieus des villes. Dans toutes les campagnes les écoles sont fermées et les chiffres avancés c'est juste pour satisfaire les bailleurs de fonds au moment où la réalité est tout autrement. En  réalité ne fonctionnent un peu que les écoles assistées par des partenaires étrangers souvent des petites associations  qui fournissent soit un apport alimentaire ou des fournitures etc... Le TBS de 86 pour cent ne ressemble pas du tout à la réalité car à peine 25 pour cent d'enfants vont à l'école,  d'ailleurs l'indice de développement le souligne car nos pays se bousculent pour les dernières places sur le plan mondial.

Vous conviendrez avec  moi que l'éducation est le socle du développement et quand les futures générations vont grandir elles vont découvrir la réalité et chercher à libérer leur espace où le tout puissant a bien voulu les placer. Au Mali comme ils sont en avance ils ont compris et la lutte est déclenchée  sans les leaders corrompus, affamés de voitures, argents et autres biens lucratifs. Au Niger aussi c'est tôt ou tard que cette génération va s'effacer et la prochaine sera plus affichée par rapport à la cause du peuple touareg ; c'est un problème en veilleuse même d'ici un siècle. En plus de tout cela les touareg sont loin d'être une minorité, seulement on les réduit politiquement comme on est conscient que c'est une bombe à retardement. Le dernier recensement au Niger l'a indiqué clairement  si bien qu’il a fallu trois ans pour donner les résultats définitifs. Si la majorité des enfants touareg  est lettré la lutte va perdurer jusqu’à la victoire à l'image du Sud Soudan,  du Sahara Occidental etc...

A mon avis le problème touareg  est international et la France est parti prenante dans son  règlement car on ne peut pas mettre les poules et les chats dans un même enclos et dire qu’ils vont vivre en paix. En réalité la démocratie,  la liberté et tout autre système crié à gauche à droite ne conviennent  qu’à une population partageant les mêmes  réalités sociales  mais quand vous n'avez de commun que l'aspect humain vous ne pouvez pas cohabiter comme chacun se jette des fleurs...

Baye M

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Oumar 07/04/2012 18:04


"Il n'y a rien d'extraordinaire à ce que cette communauté accède à ce que possèdent depuis
longtemps déjà les communautés Arabes, Haoussas ou autres", écriviez-vous, M. Baye. Comment s'appelle, au Niger, le pays arabe ? le pays haoussa ? peul ? Plus vous gardez votre
objectivité, mieux cela vaut mais ne faites pas de fausses déclarations. On ne doit pas mettre en avant des contre-vérités juste parce qu'on cultive, jusqu'à l'obsession, le séparatisme. En
outre, le Sahara occidental, le Sud Soudan et autres que vous évoquez, est-ce de bons exemples ? Pourquoi vous n'évoquez pas les tentatives des Corées de se réunifier ? Et le cas des grecs
chypriotes, quelle lecture en faites-vous ?  

Pellet Jean-Marc 07/04/2012 20:37



Cher Oumar, lorsque je parle de ce que "possèdent les communautés Arabes" je parle de l'ensemble des nombreux Etas qui représentent les intérêts de la nation Arabe. Que je sache il n'existe à ce
jour aucun État représentant les intérêts des Imazighen ( Touareg et autres..). Vous ne pouvez pas nier que les intérêts de la Nation Haoussa sont bien représentés que ce soit au Nigéria ou au
Niger...


Pour ce qui est de la Corée je suis un fervent partisan de son unification, il en était de même pour la réunification de l'Allemagne. Pour ce qui est de Chypre il serait temps que les Turcs
reconnaissent que cette île est Grecque..


Cordialement



Oumar 05/04/2012 20:21


Mais soutenez-vous la violence pour cela ? Au Mali, il y a bien sur les touareg mais avec eux aussi des terroristes qui egorgent et imposent la pensée unique. Etes-vous pour cela aussi ?

Pellet Jean-Marc 06/04/2012 09:21



Aqmi, AD, Mujoa doivent être éliminé.


cordialement



Oumar 03/04/2012 17:21


Ah cher frère,


Je vois que les événements du Nord Mali délient votre langue, pardon votre plume. Je persiste pourtant à croire que la force de l'Afrique et de ses peuples résidera dans l'unité de ses fils du
reste contraints à vivre ensemble. Ceux qui orchestrent la balkanisation de l'Afrique sur des bases totalement grégaires comme l'appartenance à une ethnie, ne tolèrent pas cela chez eux. Sinon
dites aux Français et Espagnols de reconnaitre le pays basque ou le catalan.

Pellet Jean-Marc 03/04/2012 22:30



Cher Oumar, ce que je souhaite pour les Touareg ou les Corses je le souhaite aussi pour les Basques et les Catalans. J'attends avec impatience le prochain référendum en Ecosse....


Les Français ou les Espagnols ne reconnaitrons jamais "spontanément" les peuples que vous citez.


Cordialement



Oumar 25/02/2012 17:46


Qu'un touareg se sente chez lui à Kidal ou à Iférouane, cela ne justifie nullement la secession orchestrée de l'exterieur car avant tout l'Afrique reste l'Afrique abstraction faite de sa
diversité. Et ce que vous dites des Touaregs, c'est valable pour tous les autres (wolofs, maures, peuls, bamabaras, etc). Dieu nous a fait différents mais contraints de vivre ensemble et cela
fait notre richesse et celle de tous les peuples de cette terre. Est-ce difficile à comprendre ça ? Amitiés

Pellet Jean-Marc 02/04/2012 12:19



Bonjour mon ami,


je suis bien d'accord que ces différences font la richesse de notre Terre.


Maintenant il ne faut pas oublier que pour être respecté il faut en premer "exister".


Tous les peuples de notre Terre aspirent à se prendre  en charge d'une façon autonome et ceci sur tous les continents. Pour vivre en Paix il faut respecter et accepter l'autre dans sa
différence. Créer un Etat Touareg ne signifie pas partir en guerre contre ses voisins, bien au contarire.



Oumar 24/02/2012 16:06


D'accord mais pouvez-vous définir, au Niger en tout cas, qui est TOUAREG PUR, parlant du peuple touareg ? Un peu d'objectivité vous est démandée dans vos prises de position tout à fait légitime
Monsieur

Pellet Jean-Marc 24/02/2012 17:41



Pour commencer il n'y a pas de "race touarègue" !


La question de Touareg "pur" est un non sens.


Vous savez bien mieux que moi ce qu'est un Touareg...


Ce qui fait le peuple Touareg c'est en premier sa langue (tamasheq), et sa culture particulière dans laquelle il se reconnait différent dès qu'il n'est plus chez "lui"... Un Touareg de la région
d'Agadez par exemple qui part à Kidal ou à Tamanrasset se sentira chez lui tout le long de son chemin. Ce ne sera pas le cas en partant à Niamey ou à Bamako.


Cordialement