Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Mamadou Cissokho reçoit à l'IAMM le prix littéraire Louis Malassis 2010

13 Décembre 2010 , Rédigé par Papadoc

PRIX MALASSIS 2010

"Paroles de Paysans du Monde", en partenariat avec "Les Ecrivains et Artistes Paysans" sont deux associations dont l’un des objectifs est de récompenser chaque année une publication témoignant de la vie paysanne.

Cette année, le prix littéraire Louis Malassis a été remis au Sénégalais Mamadou Cissokho pour DIEU N’EST PAS UN PAYSAN.


prix louis malassis 2010

Ce livre édité par Présence Africaine a été salué par l’Institut  Agronomique Méditerranéen de Montpellier comme un grand hommage à la paysannerie traditionnelle.

Instituteur de formation, Mamadou Cissokho n’a exercé que pendant cinq ans avant de revenir à ses origines terriennes. Puis il a crée une organisation paysanne dans son pays, a réussi à mettre en réseau un mouvement agricole reconnu tant par les politiques du Sénégal que par les instances internationales. Son ambition est humaniste ; l’homme est un militant partisan de l’agriculture familiale pour surmonter la pauvreté subsaharienne.

Attribué en 2008 au Gascon Jean Louis Querillahc pour ses TROIS SILLONS DE TERRE ROUGE et en 2009 à l’Ardéchoise Nicole Faucon Pellet pour son SECRET DE LA RABASSIERE, ce prix littéraire rend hommage à la mémoire du grand agronome Louis Malassis.

Une nouveauté : cette année quelques jeunes chercheurs ont été récompensés par le premier prix Malassis pour leurs travaux présentant un travail scientifique privilégiant la place de l’homme dans les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et du développement rural en particulier en Méditerranée.

prix louis malassis 2010Enfin, Mahmoud Allaya s’est vu remettre la médaille de l’Ordre National du Mérite, ceci après un discours très émouvant de Jean-Louis Querillahc qui a su retracer, avec sa verve et son charisme habituel, le parcours atypique et brillant de Mamhoud. Depuis son village natal de Tunisie, où sa famille d’élite, pauvre mais déterminée, l’a aidée à devenir d’abord instituteur, pur produit de la colonisation à l’époque, Mahmoud a poursuivi, toujours avec la solidarité tribale, vers une trajectoire unique : que tous les paysans du monde se donnent la main. Franchissant la Méditerranée, il a rejoint l’école d’agriculture de Rennes en Bretagne où il a rencontré Louis Malassis qu’il a accompagné jusqu’à l’Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier où il est devenu professeur d’économie rurale. Mahmoud Allaya n’a cessé de s’élever à la force des neurones et de l’intelligence dans la hiérarchie tant professionnelle qu’associative.

Ainsi lorsque Louis Malassis fonde l’association Paroles de Paysans du Monde, Mahmoud est tout naturellement, élu trésorier. Puis il rencontre les « Ecrivains et Artistes Paysans », et adhère pleinement à leurs projets, ses origines paysannes lui confirmant sa profonde affinité avec les adhérents de cette association à laquelle il adhère aujourd’hui encore activement mettant à disposition toutes les compétences acquises dans son parcours universitaire.

prix louis malassis 2010Dédicace entre les deux derniers prix Malassis

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article