Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Manifeste occitaniste, le 5 janvier à Auch

29 Décembre 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie

Rappel
Réunion du Manifeste occitaniste le samedi 5 janvier 2012 de 15 h à 18 h salle des Cordeliers à Auch (Gers)

Objet : être ensemble ce que nous sommes chacun(e)

nation occitaneAdishatz ami(ga)(c)s! Occitans!

Voila un mot qui sonne clair et nous sommes tous d'accord pour dire qu'entre océan et Alpes et au sud de Guéret nous sommes en pays de langue d'Oc.

L'IEO du Gers vous convie à participer à la présentation d'un programme ambitieux de rénovation de la politique occitane le 5 janvier 2013 à partir de 15h aux Cordeliers à AUCH. Nous avons suivi depuis des années les mouvements politiques, souvent en organisant des débats de candidats, force nous est de reconnaître que la plupart faisaient de la langue et de la politique territoriale un débat d'arrière-plan souvent à peine esquissé, une ligne, deux mots... C'est donc bien le travail, sur le terrain et auprès des politiques, de nos militants qui a fait l'avancée actuelle, comme le dit David Grosclaude dans le texte ci-dessous.

Cette réunion se tient à l'initiative d'acteurs culturels et du PNO, membres de la plateforme Occitaniste qui s'est mise en place depuis juin 2011 et en présence des initiateurs de ce mouvement, David Grosclaude et Guilhem Latrubesse, conseillers régionaux. Le premier objectif de cette plateforme est une plus forte présence des idées occitanistes au sein des décisions territoriales et donc dès 2014 auprès des électeurs afin que les aspirations de la population soient justement représentées dans les collectivités.

En attendant le 5, Bon cap d'An!!!! Merci de faire passer l'info!
Georges Nosella, Café gascon, IEO du Gers

Quelques mots de David Grosclaude: et un texte à signer (http://www.manifeste-occitaniste.com/)

"Que vòli encoratjar los qui n’ac an pas enqüèra hèit a anar léger aqueth tèxte e a signar çò qui serà lo començar d’ua refondacion de l’occitanisme. Perqué parlar de refondacion ? Pas pr’amor que caleré har tèrra nava de tot çò de hèit abans ; qu’ei lo contrari ; mes pr’amor qu’èm arribats a ua etapa e que devem passar a un aute nivèu de reivindicacion e d’engatjament. Çò que l’occitanisme a bastit desempuish quauques annadas qu’ei exemplar. Au nivèu culturau, politic e còps que i a economic, qu’ac avem bastit dens ua situacion complicada au nivèu sociau e ostila au nivèu legau. Mes qu’ac avem hèit. Adara que cau parlar a ua generacion navèra d’occitanistas e que cau remembrar los fondamentaus. Qu’ei çò qui ei contiengut dens aqueth manifèste. L’occitanisme n’ei pas monolitic mes que i a causas qui hèn la soa unitat. Qu’ei çò qui a permetut las granas manifestacions de 2005, 2007, 2009 e 2012 enfin a Tolosa. Qu’èran manifestacions en favor de la lenga e deus sons drets ; qu’èra l’expression de l’occitanisme,d’un movement sociau. Donc non podem pas qualificar aqueras manifestacions de « culturaus » au sens estret deu mot. Per delà la demanda en favor de la lenga que i avèva tanben ua reivindicacion qui podem qualificar de ciutadana, pertocant l’organizacion de la societat, de la ciutat. "
Vos esperam a Aush

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article