Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

/Niger/Aïr Info numéro 103 en ligne

6 Novembre 2009 , Rédigé par Papadoc Publié dans #En direct de KOUTOU KALE

Avec un peu de retard Aïr Info est là.
Mohamed Aghali dit "Ebangel" est libre
, mais comme l'écrit DIM, il y a encore tous les autres qui croupissent dans les différentes prisons du Niger.
Ce n'est pas encore demain la veille que le Niger serra un pays recommandable !
JMP

sur Aïr Info 103
103 Aïr Info

APOSTROPHE CITOYENNE
:
À Monsieur le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux.
Monsieur, j’ai l’honneur de vous apostropher pour la sixième fois sur le sort de plusieurs de nos concitoyens détenus dans le cadre de l’insécurité au nord Niger. Avec l’espoir de la paix, plusieurs familles attendent avec impatience la libération de leurs !
En rappel, la plupart d’entre eux ont été arrêtés sous le prétexte de la mise en garde décrétée sur la région d’Agadez.
Ces nigériens arrêtés souhaitent que la justice pense à eux, surtout que pour bon nombre d’entre eux, le dossier est désespérément vide.
Qu’en est-il de leur cas avec les récents pourparlers?
Quand est-ce que la justice va se pencher sur leur dossier ?
Voilà des questions que se posent les familles de ces détenus et que nous avons la lourde mission de vous transmettre.
Dans l’attente d’une réponse dans le prochain numéro, veuillez agréer Monsieur le ministre l’expression de mon grand respect.
Ibrahim Manzo Diallo
Citoyen à Agadez


Poème :L’ Afrique qu’on avait chantée

L’Afrique qu’on avait chantée
Ce n’est pas celle-là !
C‘était l’Afrique toujours enchantée
C’était l’Afrique de grands espaces
C’était l’Afrique de belles plaines
C’était l’Afrique de la forêt
C’était l’Afrique exotique et mythique.
L’Afrique qu’on avait chantée
C’était l’Afrique de l’émotion
Et non l’Afrique de dévotion
C’était l’Afrique de l’action
Et non l’Afrique des réactions
C’était l’Afrique à qui manquait l’indépendance.
L’Afrique qu’on avait chantée
Ce n’est pas l’Afrique en danger
Ce n’est pas l’Afrique qui mande
Ce n’est pas l’Afrique des sans-papiers
Ce n’est pas l’Afrique des enfants
Qui fuient dans des soutes d’avion.
L’Afrique qu’on avait chantée
Ce n’est pas non plus l’Afrique des Fronts
Ce n’est pas l’Afrique des enfants malnutris
Ce n’est pas l’Afrique des enfants qu’on tue
Ce n’est pas l’Afrique des guerres tribales.
L’Afrique qu’on avait chantée
Ce n’est pas l’Afrique des chauve-souris
Ce n’est pas l’Afrique des mille transitions
Ce n’est pas l’Afrique en pleine érosions et en dérision
Qu’on avait chantée aux temps de l’invasion.
Chaoula Egour

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article