Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

/Niger/ Éducation / Banque Mondiale /don de huit millions de dollars à Tandja

18 Octobre 2009 , Rédigé par Papadoc Publié dans #Paix au NIGER

/ Niger / Signature de l'accord de don de la Banque Mondiale pour le Projet d'Appui à l'Education de Base (PAEB)
Environ 4 milliards de FCFA d'appui à l'Education de Base (au Niger)
Le ministre de l'Economie et des Finances, M. Ali Mahaman Lamine Zeine, et le Représentant résident de la Banque Mondiale au Niger, M. Ousmane Diagana, ont procédé, hier dans l'après-midi au cabinet du ministre de l'Economie et des Finances, à la signature d'un accord de don par lequel huit (8) millions de dollars, soit l'équivalent de plus de 4 milliards de F CFA, sont mis à la disposition du Niger, au titre du financement du Projet d'Appui à l'Education de Base dans le cadre de l'Initiative pour la Mise en Oeuvre Accélérée de l'Education pour Tous.
Cette cérémonie s'est déroulée en présence du Secrétaire général du Ministère de l'Economie et des Finances, du Secrétaire général adjoint du Ministère de l'Education Nationale, ainsi que des cadres centraux des deux Ministères.
Dans l'allocution qu'il a prononcée à cette occasion, le ministre de l'Economie et des Finances, M. Ali Mahaman Lamine Zeine, s'est félicité de cet important concours de la Banque Mondiale sous forme de don, dans un domaine hautement prioritaire pour le Niger, qu'est le développement de l'éducation.
En effet, devait-il ajouter, la mise en oeuvre du Projet d'Appui à l'Education de Base permettra l'amélioration de l'accès à l'enseignement primaire et de l'équité dans ce domaine, à travers la construction et l'équipement des classes, essentiellement en zone rurale.
Le projet appuiera également l'organisation des campagnes de sensibilisation et d'information pour une plus grande prise de conscience par les populations des avantages que procure l'éducation des jeunes filles.
Selon le ministre, ces conventions viennent compléter les opérations multiformes soutenues par la Banque dans tous les secteurs de développement du Niger, notamment les infrastructures dans les domaines de l'éducation, du développement rural, de la santé et de l'hydraulique.
M. Ali Mahaman Lamine Zeine a ajouté que la Banque soutient également les réformes et accompagne leur mise en oeuvre à travers des appuis budgétaires réguliers, décaissés en temps opportuns.
Tous ces concours, a-t-il précisé, sont très déterminants pour la croissance économique et le bien-être des populations. “Permettez-moi de relever que vous avez joué un rôle essentiel dans la mobilisation de ces multiples appuis. Aussi, voudrais-je à cet instant solennel, vous exprimer toute notre gratitude et reconnaissance pour votre engagement personnel pour les résultats enregistrés par les programmes et projets de la Banque Mondiale dans notre pays au cours de votre séjour. Au nom du Président de la République, Chef de l'Etat, Chef du gouvernement, et du peuple nigérien, je voudrais vous en remercier vivement et vous souhaiter pleins succès dans les nouvelles fonctions qui viennent de vous être confiées”, a dit le ministre à l'adresse du Représentant résident de la Banque Mondiale.
Auparavant, M. Ousmane Diagana, a souligné qu'avec la signature de cet accord, le Niger et la Banque Mondiale ouvrent une autre étape du travail qui est aussi importante que la phase de préparation ; celle du défi de la mise en oeuvre.
Il a enfin indiqué que la mise en oeuvre de ce projet apparaît comme un test pour le Niger au regard des événements survenus en 2006, et elle pourrait donner des arguments pour la mobilisation de ressources plus importantes.
Oumarou Moussa
dans "le Sahel" du 16/10/09

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article