Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Occitanie - Charte de coopération Interrégionale et Transfrontalière de développement de la langue Occitane

26 Octobre 2011 , Rédigé par Papadoc Publié dans #occitanie

CHARTE DE COOPÉRATION INTERRÉGIONALE ET TRANSFRONTALIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DE LA LANGUE OCCITANE OU LANGUE D’OC

PRÉAMBULE

L’occitan, ou langue d’oc, est la langue régionale propre et vivante de Midi-Pyrénées, du Limousin et de Provence – Alpes Côtes d'Azur ainsi que de la majeure partie des régions Aquitaine, Auvergne, Languedoc-Roussillon, d'une partie de Rhône-Alpes et Poitou-Charentes, d'une douzaine de vallées alpines en Italie ainsi que du Val d'Aran en Espagne.

L’occitan, qui peut aussi se dénommer, dans certaines régions : aranais, auvergnat, gascon, languedocien, limousin, provençal, vivaro-alpin, bénéficie aujourd’hui sur les trois États où il est présent, d’une reconnaissance légale.

La loi constitutionnelle n° 2008-724 du 23 juillet 2008 de modernisation des institutions de la Ve République a institué les langues régionales comme faisant partie du patrimoine de la France.

Le statut d’autonomie de la Catalogne, entré en vigueur le 9 août 2006, dans son article 6.5 prévoit que l’occitan, dénommé aranais en Aran, est langue officielle de la Catalogne et langue propre et officielle du Val d’Aran.

La loi nº482-99 du 15 décembre 2009 sur la protection des minorités linguistiques historiques en Italie énonce dans son article 1 : « La République, qui valorise le patrimoine linguistique et culturel de la langue italienne, fait la promotion et la valorisation des langues et des cultures protégées par la présente loi » et dans son article 2 : « En vertu de l'article 6 de la Constitution et en harmonie avec les principes généraux établis par les organisations européennes et internationales, la République protège la langue et la culture des populations albanaise, catalane, germanique, grecque, slovène et croate, et de celles qui parlent le français, le francoprovençal, le frioulan, le ladin, l'occitan et le sarde. »

Ces reconnaissances constitutionnelles et légales donnent aux institutions publiques le devoir de préserver et de transmettre ce patrimoine dont elles ont la responsabilité. Il s’agit donc, par la présente, d’oeuvrer à sauvegarder et à développer l'occitan.

L’adoption par l’Association des Régions de France en octobre 2008 de la plateforme pour les langues régionales constitue un premier engagement fort des Régions de France en faveur des langues régionales.

La convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles de l’UNESCO, adoptée à l’unanimité le 20 octobre 2005, entrée en vigueur le 18 mars 2007, stipule que la diversité culturelle doit être considérée comme un « patrimoine commun de l’humanité » et sa « défense comme un impératif éthique, inséparable du respect de la dignité de la personne humaine ». Ce texte qui a été ratifié par la France, réaffirme le droit souverain des États d’élaborer des politiques culturelles en vue de « protéger et promouvoir la diversité des expressions culturelles », d’une part, et de « créer les conditions permettant aux cultures de s’épanouir et d’interagir librement de manière à s’enrichir mutuellement », d’autre part. Cette convention stipule que « La diversité linguistique est un élément fondamental de la diversité culturelle ».

La langue occitane fait partie des 2 500 langues répertoriées au sein de l’Atlas UNESCO des langues en danger dans le monde, et figure dans la catégorie des langues qualifiées de « sérieusement en danger ».

Le facteur principal qui a conduit à cette alerte est le vieillissement des locuteurs naturels qui par ailleurs ne transmettent plus la langue via le cercle familial, ce qui entraîne une extinction progressive de la langue confirmée par les récentes enquêtes sociolinguistiques menées sur le territoire occitan. C’est pourquoi les parties signataires veulent aujourd'hui s'associer afin de définir et mettre en oeuvre conjointement une nouvelle étape de sauvegarde et de développement de la langue et de la culture occitanes.

pour lire la suite voir le document complet.

pour d'autres infos voir ici

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article