Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Occitanie / l'avant garde réactionnaire

11 Novembre 2010 , Rédigé par Papadoc Publié dans #occitanie

Le jacobinisme réactionnaire français frappe à chaque occasion.

Il existe encore dans cet État archaïque appelé "France", des soldats d'arrière garde qui montent au créneau pour aller se battre contre l'occitan dans la vie publique, comme d'autres montaient au front en 1914.

La république française "une et indivisible" est en danger !

La preuve, le maire de Villeneuve Les Maguelones qui ose poser des panneaux en "lengo nostra" aux entrées de la ville se retrouve devant le tribunal !

Il faudrait obliger ces imbéciles réactionnaires à voyager un peu à travers l'Europe pour se rendre compte que le bi-linguisme existe dans de nombreux pays démocratiques.

Si par hasard vous allez en Finlande, vous aurez la joie de trouver l'ensemble des panneaux de signalisation en plusieurs langues (Finnois-Suédois).

Pellet Jean-Marc

signalisation en Finlande :

bilinguime-finlande

communiqué du PNO :

11 novembre 2010

Monsieur le Maire de Villeneuve les Maguelone

En ces heures où une décision inique de justice vient de remettre gravement en cause la légitimité de votre action courageuse en faveur de la langue et de la culture occitane sur le territoire de votre commune, Le Partit de la Nacion Occitana (P.N.O.) tient à vous apporter son total soutien dans l'appel que vous avez interjeté.

Depuis 2008, la Constitution française reconnaît les langues régionales dont l'occitan comme faisant partie du patrimoine de la France. Des députés de toutes tendances vont déposer devant le bureau de l'Assemblée Nationale un projet de loi sur les langues dites régionales. En prônant la démocratie linguistique, nous allons dans le sens de l'histoire. Nous sommes persuadés que la majorité de vos administrés en est consciente et attend de la Cour d'appel qu'elle infirme la décision en première sentence. Tous les défenseurs de l'occitan, et ils sont nombreux, seront attentifs à la décision qui sera rendue. Il s'agit de savoir si la langue de notre pays occitan a droit de cité dans la République française.

Parti de la Nation Occitane
Philippe Bonnet Président du PNO

l'objet du délit :

vilanova de magalona

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article