Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Occitanie - L'occitanisme est un mouvement social

26 Janvier 2013 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie

L'occitanisme est un mouvement social

Manifeste OccitanisteIl faut que la société porte notre projet et nos propositions Cela ne peut se faire sans notre participation. C'est le chemin que propose le Manifeste Occitaniste.

Nous sommes un mouvement social porteur d'un projet. Nous devons prendre part aux décisions. Le mouvement qui est en train de naitre autour du Manifeste Occitaniste prend de l'ampleur ; les réunions qui se déroulent un peu partout en pays occitan le prouvent.

De plus en plus de militants occitanistes comprennent qu'il y a une place légitime à prendre dans la société et dans les décisions qui concernent la vie publique La voie que propose le Manifeste Occitaniste, et l'implication qu'il propose dans les élections municipales de 2014 doivent être vus comme une suite logique et naturelle à la mobilisation vécue depuis quelques années. C'est la voie indispensable afin de pouvoir sécuriser ce qui a été gagné et aller vers d'autres conquêtes. Cela ne doit pas être vu comme un passage traumatisant d'une action culturelle qui serait neutre vers une action politique qui serait une compromission.

Prendre des armes différentes pour être entendus c'est une implication plus forte dans la vie sociale. Bien sûr, cela demande de la détermination, une volonté d'aller au bout des projets que nous portons. Vous êtes nombreux à ressentir dans votre action associative les limites imposées par cette position qui place ce qui est associatif derrière une paroi de verre qui le sépare de la décision finale.

L'occitanisme doit prendre la place légitime qui est la sienne ; sinon il prend le risque d'être marginalisé et de ne pas pouvoir profiter des financements publics pour son action, qui a pourtant permis de mettre en place des structures au service de la société toute entière.

Les exemples qui illustrent ce risque sont nombreux, l'actualité récente nous en fournit de nouveaux.

La rédaction de la loi nouvelle sur l'école qui ignore notre langue et les autres langues dites régionales ; allons nous laisser l'école ignorer ce qui existe et nier le droit au développement de ce que nous avons réussi à mettre en place ?

Allons nous laisser les collectivités territoriales ignorer l'identité de nos territoires ?

Allons nous laisser demain les communes et communautés de communes organiser des activités périscolaires sans prendre en compte nos revendications ? Ce serait suicidaire. Et ce ne sont que quelques exemples parmi beaucoup d'autres.

C'est une nécessité vitale pour l'occitanisme que d'être présent dans les décisions des assemblées communales, intercommunales et autres. Il est indispensable de pouvoir disposer d'un groupe important d'élus capables d'intervenir sur ces questions, qui sont vitales pour le projet que nous portons. En plus la société est en attente de propositions e d'idées, venant du terrain. Il faut arriver à installer à des postes clés des personnes qui maitrisent les questions qui nous préoccupent.

Nous disposons des ressources humaines et des compétences pour cela. Nous devons refuser de nous laisser dévaloriser et déqualifier parce que les questions que nous portons sont aussi importantes que d'autres — et parfois plus — et elles méritent que la Cité les prenne en charge, clairement, sans les marginaliser. C'est la base du jeu démocratique. Serions nous une force qui ignore cela ? Serions nous assez naïfs pour croire que la qualité de notre travail serait un élément suffisant pour que d'autres soient convaincus qu'ils doivent défendre notre projet à notre place ?

Où que nous soyons en pays occitan, nous avons la possibilité de prendre une place, même petite et modeste, dans la chaine de décision, dans la gestion des affaires et de l'argent public. Nombreux nous serons plus forts et plus en capacité de parler publiquement au nom d'un mouvement qui monte dans la société.

Alors allez lire et signer le Manifeste Occitaniste et entrez dans la dynamique qui fait que demain l'occitanisme pourra se faire entendre. Il ne s'agit pas d'un parti de plus mais de la mobilisation de citoyens pragmatiques qui ont prouvé leur capacité à monter des projets d'intérêt collectif.

David Grosclaude

Informations sur les lieux, les dates des prochaines réunions et pour signer sur : www.manifeste-occitaniste.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article