Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Occitanie / Lou Felibrige – la Revisto : N° 269

8 Mars 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie

Merci au Félibrige de nous rappeler que les parlers de Provence appartiennent à l'ensemble de la langue d'OC et que les maintenances félibréennes s'épanouissent de Bordeaux à Nice et des Pyrénées aux Alpes, n'en déplaise aux tenants anti-occitan de certains "provencalistes" réactionnaires. Pellet Jean-Marc

 

Lou Felibrige – la Revisto : N° 269  -  mars - avril  2012 

Résumé des articles dont nous rappelons qu'ils sont entièrement écrits en langue d'Oc.

 Editorial : Le 5 février dernier se déroulait à Salon de Provence la rencontre « Librejado » rassemblant des écrivains d’expression provençale. A cette occasion le Capoulié Jacques Mouttet déclarait : « … Au moment où on nous fait croire qu’on prépare à Paris des projets de loi en faveur des langues régionales, alors que nous savons bien qu’en France les grands responsables de l’état n’en veulent pas, nous montrons, nous, ici, au gouvernement, aux parlementaires et au Monde, la richesse de notre langue. … Ceci se fait dans cet esprit mistralien qui nous est si cher et qui fait régner le respect, chacun ayant ses idées, sans ressentiment ni supériorité, car nous sommes convaincus que personne ne peut imposer quoi que ce soit. … Il y a du soleil pour tous et nous le faisons tous briller. »

Une lettre de Frédéric Mistral : Le Majoural Lagaly nous présente une lettre que Mistral adressait en 1902 avec ses compliments à Auguste Gaud, des Deux-Sèvres, poète ayant chanté son pays.

Quand renaît le passé : Le Mèstre en gai-sabé J-L. Caserio nous donne un conte du Pays mentonnais, à propos des facéties d’un perroquet, conte que lui avait dit M. Vilarem, ancien archiviste du prince de Monaco et ardent défenseur de son parler mentonnais. Il se trouve que M. Vilarem a été Mèstre d’obro du Félibrige et également professeur d’histoire d’un actuel  Majoral du Félibrige au lycée d’Orange.

Les ostensions et le culte limousin des aïeux : Martine Boudet, nous livre une étude sur le phénomène limousin des ostensions. Il s’agit régulièrement, lors de grandes processions, de montrer au peuple les reliquaires où sont conservées les reliques des saints protecteurs de chaque ville. Au delà de la manifestation cultuelle, il y a la volonté de toute une population de montrer son attachement aux traditions et à un patrimoine multi-séculaire.

Le bréviaire d’amour : C’est le titre d’une sorte d’encyclopédie du 13è siècle,  près de 35 000 vers écrits en langue d’oc par Mafre Ermengaud. Le Majoral H. Barthès et le professeur P. Ricketts (de Birmingham) viennent d’en achever la traduction en français. La publication est prévue pour le début de 2014 avec l’aide de G. Bancarel du CIRDOC qui s’occupe de l’iconographie ; un véritable monument va être révélé au grand public.

LES  NOUVELLES :

Agenda du Capoulié – fin 2011 à 2012 : du 18 décembre au 5 février, le Capoulier Jacques Mouttet a participé à une dizaine de  manifestations, célébrations, réunions de travail.

De très nombreux Majoraux ont participé biens sûr, à de nombreuses autres manifestations, réunions, célébrations.

ACTUALITÉS

Lettre aux candidats à la présidence de la République : Suite à la décision prise par le Consistoire en novembre dernier, le Félibrige a écrit aux candidats à la Présidence. Il s’agit de protester contre la politique constante des autorités de l’état qui restent passives quant à l’avenir des langues régionales ; de demander : la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires, voter une loi donnant des droits et des moyens à nos langues régionales, donner la co-officialité aux langues régionales chacune dans sa région, agir pour une véritable décentralisation. Le texte intégral de cette lettre aux candidats se trouve sur le site : www.felibrige.org

Rencontre au plus haut niveau : Le Capoulié du Félibrige a rencontré longuement le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’azur. Entrevue très conviviale, qui a levé bien des malentendus, où chacun a parlé franchement des problèmes que rencontrent notre langue et notre culture.

Une journée magnifique : Pour la première fois le Félibrige et le Conseil de l’Ecrit Mistralien ont organisé la rencontre Librejado à Salon de Provence le 5 février dernier. Une cinquantaine d’écrivains d’expression provençale sont venus à la rencontre d’un public très nombreux malgré la neige et le froid intense ce jour-là. L’événement a été une réussite complète dans une ambiance conviviale et de franche amitié entre gens partageant les mêmes valeurs de tolérance et de passion pour notre culture et notre langue. Comte-rendu complet sur notre site : www.felibrige.org

Sectarisme : J-D. Beszonoff dénonce le lexicographe Alain Rey qui dans son « Dictionnaire amoureux des dictionnaires » se croit obligé de parler de Maurras en parlant du Trésor du Félibrige de Frédéric Mistral, alors qu’il n’y a strictement aucun lien entre les idées de Maurras et le monument à notre langue rédigé par Frédéric Mistral.

Dictionnaire du provençal des Alpes italiennes  : Le professeur S-M. Gilardino avec toute une équipe estime avoir réalisé à peu près la moitié du grand œuvre auquel ils se sont attachés : un dicitionnaire du parler provençal pratiqué dans le Piémont italien. A terme ce dictionnaire provençal / italien devrait comprendre 100 000 entrées, 3 000 photos, dans 4 volumes de 1200 p. chacun.

Une association bretonne dépose ses statuts en breton : l’association Emglev Bro Karaez a déposé ses statuts en breton à la sous-préfecture de Chateaulin. Cette association pour l’enseignement du breton déclare : « c’est possible, nous l’avons fait ! ». Un précédent intéressant qui intéressera sans doute beaucoup de gens !

Un nouveau congrès : le 16 décembre dernier, dans le grand hémicycle du Conseil régional d’Aquitaine, l’APORLOC a lancé un « Congrès permanent pour la langue d’oc » qui a pour buts : la recherche scientifique sur la langue, la régulation linguistique, la production d’outils pédagogiques. Plusieurs Régions sont associées pour faire vivre cet organisme, mais la Région Provence-Alpes-Côte d’azur manque à l’appel ! Des Majoraux du Félibrige devraient participer aux travaux de ce nouveau Congrès pour la langue.

Le grand bouleversement : Résidant à quelques kilomètres de la montagne de Bugarach, le Majoral Fourié nous parle des prophètes qui prévoient la fin du monde pour le 21 décembre 2012. D’après ces gens-là, la montagne de Bugarach (sud-est de Limoux), non loin de Rennes-le-château à la renommée fumeuse, devrait être épargnée par le cataclysme, les autorités locales s’inquiètent de ces prédicitions qui dès à présent attirent des quantités de curieux, mais surtout « d’illuminés » ! Le Majoral Fourié propose ironiquement de réunir un Consistoire du Félibrige à Bugarch ce jour-là afin de sauvegarder le Félibrige … !

Académie de Nice – réunion du Conseil académique : A Nice, le 24 janvier dernier se réunissait le Conseil académique des langues et cultures régionales en présence de M. J. Salles-Loustau, inspecteur général. Un effort a été fait pour qu’il y ait moins de rupture de l’enseignement de notre langue entre les différents niveaux d’enseignement. La langue est ainsi enseignée maintenant dans 17 lycées et 29 collèges. Le nombre d’enseignants est passé de 65 à 70 pour 2 700 élèves. Les professeurs certifiés sont passés de 15 à 17 pour près de 1 700 élèves. Un Diplôme de Compétence Linguistique a été créé ; des outils pédagogiques sont mis en place. Toutefois, les responsables d’établissement ne sont pas toujours favorables à l’enseignement de la langue, il y a peu de candidats pour devenir professeur de langue d’oc, la création d’une école publique en niçois est en panne ; des efforts restent à faire.

Le provençal à l’heure de l’informatique : le félibre J-P. Banet a créé différents sites internet permettant de se familiariser avec le provençal : dictionnaire bi-lingue, supports pédagogiques, diaporama de contes, un site tout en provençal, un groupe d’échange Google. Découvrez :

- En provençal : Site principal : <http://sites.google.com/site/encomieu/> ;

  Echanges  : <http://fr.groups.yahoo.com/group/roudanen_mistralen>            

  Dictionnaire : <http://www.freelang.com/dictionnaire/provencal_mistralien.php>              

- En français : Site Principau : <https://sites.google.com/site/patrimoine6197/>                          Oratoires : http://www.oratoires.com 

-  Chapelles   : <http://chapelles.provence.free.fr/>

Menaces sur le Catalan : aux Iles Baléares, le Parti Populaire, ultra-conservateur, qui détient le pouvoir au « Conseil régional » et a de très nombreux élus locaux, fait son possible pour marginaliser, voire éliminer, tout ce qui concerne la langue et la culture catalanes et favoriser le castillan. Rappelons-nous que la meilleure traduction de Mirèio en catalan est due à une catalane des Baléares,  M.-A. Salvá.

Stage de musique et danse traditionnelles : Il se déroulera du 23 au 27 avril à Auzet (04). Renseignements : etcaetera.aix@free.fr / 06.61.48.02.08 o 04.42.21.38.74.

Anniversaires : en 2012 on rappelle les anniversaires : cent-cinquantenaire de la naissance des Majoraux (1862) : R. Benoit, P. Devoluy, A. Dugat (Jan Renadiéu), P. Marieton, P. Ruat.

Centenaire de la mort des Majoraux (1912) : X. de Fourvières, A. Planté.

Centenaire de la naissance des Majoraux (1912) : H. Aubanel, R. Buche, F.-L. Depoutot.

Cinquantenaire de la mort des Majoraux (1962) : M. Camelat, J. Gilles.

LES  MAINTENANCES

  Aquitaine

Crèche vivante e remise de cigale : A l’abbaye de St Ferme s’est déroulée la crèche vivante où se sont impliquées une soixantaine de personnes sous la direction du felibre A. Pierre, le Majoral abbé G. Passerat a célébré la messe. Ensuite Alain Pierre a reçu la cigale de Mèstre d’obro devant quelques 170 personnes.

Inauguration d’une bibliothèque à Pessac : Le 11 février a été inaugurée la bibliothèque occitane, elle comprend 800 volumes en langue d’oc ou en français. Inauguration en présence d’A. Rousset président de la Région Aquitaine qui a rappelé sa volonté de poursuivre ses actions en faveur de notre langue et de notre culture.

Jasmin d’argent : pour la francophonie il a été attribué au belge Ph. Jones pour 2 poèmes ; le jasmin d’argent à Mme Chabonnier pour ses poèmes ; en langue d’oc le jasmin d’argent à Aurélie Lassaque pour « lo rei de seda saura ».

Concours littéraire du Bornat dau Perigord : Adresser les participations en langue d’oc avans le 30 mai à : Lo Bornat dau Perigòrd / Concours littéraire 2012  - 13 rue Kleber – 24000 Perigueux

Renseignements et précisions : revue.lobornat@laposte.net. Le palmarès sera donné à la Felibrejada de Piegut-Pluviers le 1er juillet.

  Languedoc-Roussillon :

Cercle de langue d’oc d’Aigues-mortes : Mme Andrée Wyrovickz a reçu sa cigale d’argent de Mèstre d’obro ; lors de l’assemblée générale de l’association G. Brun a été confirmé dans sa fonction de cabiscòu (président).

Escolo Trencavel : Le 30 janvier, au CIRDOC, le Majoral H. Barthes a parlé de son travail, en collaboration avec le professeur P. Ricketts, de traduction en français du Breviari d’amor, encyclopédie de 35 000 vers, du 13è s. écrite par Mafre Ermengaud. G. Bancarel du CIRDOC assurera le choix de l’iconographie.

 Conférences à Paris : les amis de la langue d’oc ont invité le 11 février A. Fulconis qui a parlé de son livre « les villages provençaux » et M. Alessio, de la DGLF, de sa traduction de « la langue des juifs du Pape » de Z Szajkowiski. Le 10 mars, K. Maurin parlera de Napoléon Peyrat.

 Confrérie des gardians : le 2 janvier, jour exact de sa fondation, la Confrérie des gardians a entamé la commémoration de son 500è anniversaire en renouvelant l’acte fondateur de la confrérie, en présence du Président de région, des élus du pays d’Arles,  de personnalités politiques, religieuses et du monde associatif.

 Almanach de Lozère : Edité par les amis du pays et l’Escolo gabalo, il reste fidèle à la tradition ancienne des almanachs. Contes souriants, poèmes et récits de toutes sortes.

« Armanac de Lousero 2012 » - 25 €. Payer et commander à : Lou Païs - 14 Rés. les Prés Hauts - rte de la Margeride - 48130 Aumont-Aubrac.

   Limousin

Saint-Yrieix, la Santo-Estello en Limousin : Le Majoral limousin P. Valière donne une description de la ville de St-Yrieix où se déroulera la Santo-Estello du 25 au 29 mai ; tous les sympathisants de notre langue et de notre culture sont conviés à cette occasion. Renseignements : Mairie de St-Yrieix - Tel : 05 55 08 88 54  -- 05 55 08 88 88  - Office de tourisme : 05 55 08 20 72  -   www.saint-yrieix.fr   ou  www.tourisme-saint-yrieix.com

Maison de pays de Saint-Auvent : nouveau site : www.maisondepais.com  -  nouvelle adresse : 1, rue porte des remparts – 87310 Saint-Auvent ; adresse courriel : maison-de-pais87@orange.fr.

Le 29 janvier s’est déroulé le stage de danse traditionnelle avec 39 stagiaires. Les 13 et 14 avril se déroulera la 5è édition du festival Fest’auvent d’oc.

  Provence

Armana prouvençau : celui de 2012 vient de paraître avec ses contes, poèmes, récits de très nombreux écrivains de Provence. 12,50 €  franco  –  payer à : Organe Promotionnel de la Maintenance de Provence du Félibrige  - commander à : Brigitte Dempton - apt 53 - 5 Allée de Provence - 04100 Manosque.

Les cigaloun segnen : cette association qui a 80 ans a organisé une superbe foire aux santons, y étaient proposés aussi des produits artisanaux ; une belle après-midi de contes, musiques et chansons a prouvé que cette école fait un excellent travail en faveur de notre langue et de notre culture.

FELIBRIGE

 Honoré : le Capoulier Jacques Mouttet a été fait citoyen d’honneur des Saintes-Maries de la mer le 10 janvier dernier.

 Jeune félibre : Baptiste Imbert est né au foyer du Majoral Pierre Imbert. Bons souhaits et félicitations de la part du Félibrige.

 Anniversaire de la mort du Maître : les cérémonies se dérouleront à Maillane le 25 mars à partir de 10h 30

 Echos douloureux :

 Majoral Lucien Laporte : né en 1909, il avait fêté récemment ses 103 ans. Ancien professeur de physique-chimie, il avait enseigné pendant 23 ans au lycée P. de Fermat à Toulouse. Entré au Félibrige en 1935, il prit sa retraite en 1969 et fut élu la même année Majoral sur la cigale latine, c’était un admirateur de Philadelphe de Gerde, il avait toujours été membre de l’Escolo deras Pireneos. Il nous a quitté le 6 janvier denrier.

 Majoral Pierre Borie-Duclaud : décédé le 21 décembre dernier à Périgueux à 92 ans. Devenu félibre en 1979, Mèstre en gai-sabé en 1987 puis Majoral en 1993. Il avait été instituteur et avait passé 4 ans au STO en Allemagne où il avait souffert du froid et de la faim. Il a beaucoup écrit en périgourdin, de la poésie en particulier.

 Majoural Jean Fay : décédé à Aurillac le 4 février dernier à 98 ans. Enseignant, il avait été le premier à enseigner la langue d’oc (Auvergnat) dans un établissement public en 1951, pour lui la transmission de la langue aux nouvelles générations était le premier devoir. Entré au Félibrige en 1937, devenu Majoural en 1954, Sendi puis assesseur d’Auvergne jusqu’en 2010, il avait organisé les Santo-estello de 1951, 1969 et 1988. Récemment, en novembre dernier il assistait au Consistoire. Le Capoulié dit que : « Nous avons le devoir de garder souvenir d’un homme qui a toujours eu beaucoup d’allant avec une vraie jeunesse d’esprit et de cœur, faisant l’admiration de tous, d’un homme qui a voué sa vie au Félibrige, d’un fidèle, d’un combattant, d’un homme d’une grande noblesse. »

 LIBRAIRIE

 Victor Gelu revisité : Mme M. Delage et la Majorale P. Berengier viennent de publier aux Editions du Comité du vieux Marseille « Victor Gelu, l’homme révélé par les textes » ; une étude qui laisse apparaître un personnage pas forcément sympathique et assez complexe ; un personnage qui a donné une œuvre remarquable.

« Victor Gelu, l’homme révélé par les textes » Caièr n°104 e 105, 83 e 69 p., 15 € les deux – payer et commander à : Commité du Vieux Marseille - 21 bd. Longchamp - 13001 Marseille  -  contact@comiteduvieuxmarseille.net

 Marseille e ses bastides : Les bastides du terroir marseillais étaient à la fois un bâtiment, un parc, un patrimoine, un art de vivre. Aujourd’hui disparues ou transformées en Mairie d’arrondissement, école ou centre de soins, elles ont perdu leur caractère, mais l’auteur s’attache à en sauver ce qui peut l’être, au moins la mémoire.

« Marseille, un terroir et ses bastides ! » - Ed. Comité du Vieux-Marseille – 345 p. en 23 x 31 cm. - 54 € - Payer et commander à : Comité du vieux Marseille - 21, boulevard Longchamp - 13001 Marseille.

 Un homme seul : C’est la redécouverte d’un poète gascon de Lomagne, trop méconnu et pourtant d’une qualité d’écriture et d’inspiration sans pareilles, un auteur qui à travers ses poèmes livre ses douleurs tant du corps que du cœur. Nous le redécouvrons grâce à Jacques Taupiac qui, à l’occasion de cette publication, parle d’un événement littéraire.

« L’òme sol » par Paul Sabatèr  -  Ed. La Lomagne, Mémoire pour demain – 388 p. en 14 x 21 cm. - 21 € envoi compris – payer et commander à l’éditeur :  lieu dit Messegué – 82500 Gimat –  Edition prépaprée par A. Dupuy et J. Taupiac

 La mélancolie des officiels : d’origine russe et catalane, l’auteur nous parle de la guerre d’Algérie comme s’il l’avait vécue. Dans ce roman il nous emmène dans le monde des années 50, d’Indochine à Könisberg et à Alger dans des aventures époustouflantes rédigées dans un style très pittoresque. Comme dans tous ses écrits il n’oublie pas de faire référence à Mistral … !

« La melancolia dels oficials » pèr J-D. Bezsonoff  -  Ed. Empúries, Barcelona  -  141 p. en 15 x 23 cm. www.editorialempuries.cat

 Occitanie invitée par Euregio – 1981-2010, bilan : c’est la publication des Actes du Congrès de l’AIEO de 2008 à Aix-la-chapelle. 80 communications dans un peu plus de 1 000 pages … !  Voir : http://www.aieo.org/

 Robert Lafont poète : Le Majoral Fourié nous dit : Découvrir et goûter jusqu’à l’intimité la plus profonde l’œuvre poétique de R. Lafont procède d’une aventure totale, maîtrisée, inconnue, tel un navire solitaire cap vers l’horizon des mondes.

« Poèmas/Poèmes, 1943-1984 » par R. Lafont  - Ed. Jorn – 376 p.  -  24 €  -  payer et commander à :  Ed. Jorn - 38 rue de la Dysse - 34150 Montpeyroux.

 Conjuguer en nissart : les éditions du CRDP de Nice publient un ouvrage qui rendra grand service aux enseignants de niçois et à leurs élèves ; tous les types de verbes sont passés en revue, avec une liste de 886 de ceux-ci.

« Conjuguer en nissart » par E. Gioan  -  Ed. Scérén - 130 p. en 15 x 21cm. – 15 € - payer et commander à : CRDP de Nice - 51 ter Av. Cap de Croix - 06101 Nice cedex 2.

 Le nom des végétaux dans les noms de lieux en Perigord-Limousin : sur 6500 noms de lieux répartis sur 78 communes, un millier font référence aux végétaux, pour en comprendre la signification il est nécessaire de connaître notre langue d’oc, c’est ce que s’attache à montrer l’auteur.

« Le monde végétal dans les noms de lieux du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin » par Y. Lavalade – Ed. Union Occitana Camila Chabaneu – 26 p. - 5 €  -  Commander à : Union Occitana Camila Chabaneu – J.-P. Reydy  - Lu grand lac - 24300 Javerlhac

 Au Puy en Velay : Le 22 mars à 21h, à l’hôtel Bristol, au Puy, le félibre Georges Perru présentera son ouvrage sur le costume traditionnel ; à ne pas manquer.

« la Béate – Fille du Velay » - Ed. à compte d’auteur - 95 p. en 14,5 x 21 cm. - 15 € - payer et commander à l’auteur - 26 Bd Gambetta – 43000 Le Puy-en-Velay

 Contes et légendes de Lozère : 81 textes écrits par les meilleurs conteurs du pays (F. Remise, A. Olivier, R. Chastel, G. Bruniquel, J. Tichit, F. Vidal, R. Lagrave et beaucoup d’autres … ! contes facétieux, d’amour, d’exploits de héros …

« Contes et légendes de Lozère » - par un collectif  - Ed. « Les amis du Païs et l’Escolo Gabalo »  - bilingue -  405 p. en 23,5 x 16 cm. - 26 € envoi compris – Commander à : Paul Astruc – 26 rue Etienne Dolet – 63000 Clermont-Ferrand.

 Aux quatre vents du Rouergue : livre de contes pour éclairer la vie, mais contes quelquefois sombres ou dramatiques, toujours pleins de sagesse populaire, par un auteur qui connaît toutes les richesses de notre langue populaire.

« Racontes dels quatre vents » par M. Boni  -  Ed. lo grelh roergàs  -  228 p. en 15 x 21 cm.  -  17 € envoi compris  -  payer et commander à : Grelh roergàs – J-Y Fourrier – la rivière – 12120 Ste Juliette sur Viaur.

 Troubadouresses : si on parle souvent des troubadours, on ne les connaît guère et encore moins les femmes troubadours. Pourtant elles ont été aussi poètesses de qualité sachant exprimer avec force leurs sentiments dans leurs poèmes. Découvrons leurs vies, leurs œuvres, dans cet ouvrage qui les réhabilite.

« les Troubadouresses – poétesses provençale du Moyen Âge et de nos jours »  par J-P. Mauduy - 290 p. en 15 x 22 cm. – 28 € envoi compris – payer à l’ordre de l’auteur et commander à J-P . Mauduy – le jas de l’albinos – 13720 Belcodène – 04 42 70 62 51

 Vie camarguaise : récits, reportages sur l’actualité, discours,  nous font découvrir avec plaisir tout ce qui constitue la vie quotidienne en Camargue et dans le monde de la bouvine.

« Dicho e raconte » pèr G. Brun – Ed. à compte d’auteur – 120 p. en 15 x 21 cm. – 17 € envoi compris – payer et commander  à : Gabriel Brun - Corbiere - 30220 Aigues-Mortes - 04 66 53 72 49

 La Terreur blanche : Félix Gras avait écrit le roman sur la Révolution Li Rouge dóu Miejour qui avait eu un énorme succès de portée internationale à la fin du 19è s. Il avait écrit la suite mais elle ne fut jamais publiée. C’est, enfin, chose faite. Nous y retrouvons les personnages de Rouge dans la suite de leurs aventures qui se déroulent sous la Restauration, dans un monde devenu impitoyable pour les républicains et leurs idéaux … !

« La Terrour blanco » par F. Gras – Ed. Prouvènço d’aro – 400 p. en 14 x 21 cm. – 15 € envoi compris – payer et commander à : Prouvènço d’aro – 18 rue de Beyrouth – 13009 Marseille

 Protestantisme en Languedoc, des Cévennes à Aigues-mortes », une suite d’articles et de témoignanges sur un phénomène de société et une foi qui a résisté à tous les assauts.

« Pèr Marìo Durand » - ouvrage collectif – Ed. Felibrige – 48 p. en 15 x 21 cm. - 5 €  -  payer et commander à Felibrige – Parc Jourdan - 8bis Av. J. Ferry – 13100 AIX en Provence – 04 42 27 16 48 – contact@felibrige.org

 Arles local et global : M. Bonnefoy avait publié en français en 2009 un superbe guide abondamment illustré pour découvrir toutes les richesses historiques et monumentales d’Arles. Il publie aujourd’hui le même ouvrage en provençal, et aussi en anglais, traduit par son ami américain D. Streight, membre associé du Félibrige. Deux publications magnifiques qui satisferont TOUT le Monde … !

« Arles 2000 ans de culture et d’histoire » - version provençale et version anglaise -  178 p. en 15 x 21 cm. – 30 € chacun, envoi compris – payer et commander à : Michel Bonnefoy – 10 imp. des amandiers – Moulès – 13280 Arles

 Le Bornat célèbre la Chabreta : la revue du Bornat publie une étude remarquable sur cet instrument traditionnel : usage, histoire, répertoire, fabrication, joueurs d’instruments … Un ouvrage d’une rare qualité.

Lo Bornat, revue de Lo Bornat dau Perigòrd - le N° 10 € - Abonnement (4 numerò) 15 € -13 rue Kléber - 24000 Périgueux.

 En souvenir de Claude Tourniaire : le 4 mars 2011 s’éteignait le Mèstre d’obro Cl. Tourniaire, responsable de l’Escolo de la sedo de Lyon, cette association lui rend un très bel hommage dans un numéro spécial de sa revue qui lui est tout entier consacré.

« Lou Magnan » - N° 15 – Janvier 2012 – 16 p. en 21 x 29,7 cm. – 11,50 € envoi compris – payer à Escolo de la sedo – commander à : J-René Martinez – 7 imp. Richard – 69100 Villeurbanne

 DISQUERIE

 La Sainte-Estelle en DVD : Ph. Reig a filmé la totalité de la Sainte-Estelle des Saintes-Maries (2011), il en propose deux versions comprenant ou non la Cour d’amour.

« Ste-Estelle 2011 » soit 2 DVD – 15 € ; soit 3 DVD – 20 €, frais d’envoi suivant le nombre commandé. commander à :  Télé Mistral - Philippe Reig – 41, rue du Mail 1 – 30129 Manduel - Tél : 06 11 81 02 58 -  Courriel : ph-reig-orange.fr.  - chèque à l'ordre de Philippe Reig.

 Un CD pour le plaisir : c’est celui que nous propose le duo Christian et sa petite femme. Une suite de 14 chants traditionnels ou traduits du français, que nous connaissons bien et qui trouvent ici une nouvelle jeunesse.

« Mesclun de Prouvènço »  - CD + livret bilingue : 20 € envoi compris – Payer à : Assouciacioun Cansouneto e Charradisso – commander à Chistian Eyral - Maison Sian d'Aqui – Pl. de la Liberté - 83170 Tourves - Tel : 04 94 78 75 21

 

Vous pouvez commander la revue du Félibrige : "Lou Felibrige" à : Felibrige  -  Parc Jourdan  -  8 bis  Av. J. Ferry  -  13100 Aix en Provence  -  Prix : 4 euros ; Abonnez vous pour : 1 an - 6 numéros : 22, 50 euros. Établissez un chèque à l'ordre de : Felibrige. Pour vous abonner, il n'est pas nécessaire d'être membre du Félibrige.   Courriel : contact@felibrige.org  -  Visitez notre site : www.felibrige.org

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article