Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

/Occitanie/Provence/ Manif à Carcassonne le 24 octobre

8 Octobre 2009 , Rédigé par Papadoc Publié dans #occitanie


Sept raisons d’être à Carcassonne le 24 octobre

Sept raisons qui font que nous devons tous aller manifester à Carcassonne le 24 octobre

La manifestation de Carcassonne sera sans aucun doute sympathique et colorée

mais elle sera revendicative avant tout.

 carcassonne occitanie

1-) La situation dans laquelle est maintenue la langue d’oc est inacceptable.
Elle est scandaleuse au regard des déclarations et promesses qui ont été faites mais aussi au regard de la constitution telle qu’elle a été modifiée en juillet 2008. Si ça continue la reconnaissance des langues dites régionales comme patrimoine de la France risque de déboucher sur un enterrement.
Un patrimoine linguistique cela s’entretient par une politique linguistique ambitieuse qui a pour but de faire en sorte que la langue soit plus parlée, plus écrite, plus utile dans les relations sociales.
2-) Où est la loi promise par le président de la République et le gouvernement ?
Nous voulons que les promesses soient tenues et que se mette en place une législation claire.
3) Que font les collectivités ?
Certaines régions font un peu, certains départements et certaines communes aussi,  mais ce n’est pas suffisant. Nous ne voulons plus de lignes budgétaires misérables.
Nous voulons une politique linguistique ambitieuse.
Quant aux collectivités qui ne font rien, elles participent par leur passivité à la destruction de la langue d’Oc qui est le bien commun de tous ceux qui vivent dans les pays d’Oc.
4) Le service de public de radio et de télévision réduit chaque année la place accordée à la langue d’oc. C’est le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel qui le constate. La radio publique "Radio France" réduit la place de la langue parlée et même celle des chansons en lengo nostro. Nous voulons une radio et une télévision en langue d’oc financée par des fonds publics. Nous payons une redevance : elle doit servir à tous.
5) L’enseignement de l’occitan-langue d’oc est sinistré.
Dans les collèges et les lycées tout d’abord, rares sont les endroits où l’offre est vraiment organisée.
L’enseignement de notre langue est systématiquement dévalorisé.
La mort de l’enseignement de la langue d’oc serait-elle programmée ?
La mise en place de classes bilingues dans l’enseignement public est trop compliquée et ne tient pas assez compte de la demande des parents. Il y a trop de niveaux administratifs qui ont un pouvoir de blocage. L'information donnée aux parents est largement insuffisante pour ne pas dire souvent inexistante. Pour les écoles Calandreta qui enseignent par immersion, chaque jour nous amène des exemples de difficultés qui entravent leur développement.
6) Nous sommes à six mois des élections régionales.

Les candidats doivent s’engager sur la mise en place d’une politique interrégionale en faveur de la langue d’oc en relations avec les institutions qui représentent les gascons du Val d’Aran et les provençaux de la Région Piemont en Italie.
7) En défendant notre langue avec toutes ses variantes, nous défendons la diversité linguistique et culturelle, notre démarche s’inscrit dans le refus de l’uniformisation, de la globalisation, dans la volonté de promouvoir une façon de vivre originale, une civilisation.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article