Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Sahel-Niger / Germaneau, et après ?

27 Juillet 2010 , Rédigé par Papadoc Publié dans #occitan-touareg

in abangaritDepuis plusieurs jours je tourne ma langue dans ma bouche plus de sept fois, essayant de ne pas écrire sous la pression émotionnelle.

Je me pose de nombreuses questions car il se trouve que mon dernier voyage au Nord Niger avait aussi pour but d'aller jusqu'à In Abangarit, ce que je fis.

Depuis de nombreuses années des amis "fraudeurs" m'avaient demandé d'intervenir dans ce lieux éloigné car rien ne s'y faisait.

En Janvier 2007 nous voila donc à In Abangarit en compagnie de mes deux amis Touareg.

Personne, le désert, immense sensation de désolation.

Une case de santé (de Tandja !) trône là, en ruine, une grosse "maison" abritant un commerçant, un chameau devant l'entrée, un pneu dans le sable délimitant le puits, et parterre, quatre pierres que je n'avais pas vu marquant la mosquée.

Le temps de manger un petit bout sous un acacia et une mère et son enfant arrivent, comme d'habitude...

Mettre en place une école ici c'est pas gagné ! Nous repartons vers Arlit.

La rébellion arrive, le temps passe et sur la presse je lis que Michel Germaneau a été kidnappé à In Abangarit.

Première question que je me pose : putain mais c'est pas le moment de se trouver là-bas avec cette chaleur !

Deuxième question : il a pété  les plombs pour se retrouver dans ce merdier au vu de la situation d'insécurité !

Troisième question : 78 ans, il voulait finir en beauté, couché vers l'est comme le font ses amis !

Pour tout dire je ne comprends pas comment Michel à eu cette mauvaise idée d'aller finir ses jours ainsi.

Vous allez me dire que je défends AQMI....Que néni !

AQMI sont des malades mentaux, issus d'une secte extrémiste musulmane et à ce sujet j'attends toujours une "fatwa"  appelant les musulmans honnêtes à pourchasser et à éliminer ces fadas ( fou en occitan )...

Pourquoi cette pétaudière dans la région ?

Voila ce que j'en pense.

Responsable, la France, AREVA, Niamey, Bamako et Alger.

Complice, le peuple Touareg divisé.

La France car c'est elle qui n'a pas voulu gérer correctement les indépendances en créant au minimum une autonomie pour les Touareg du Niger et du Mali.

La France qui soutient des gouvernements qui n'en ont cure du développement économique du Nord-Mali ou Nord-Niger.

La France qui soutient et organise la vie politique et militaire dans ces pays.

La France qui continue à piller les ressources naturelles du Pays Touareg, sans que les populations puissent réellement en tirer profit pour leur avenir.

La France qui "entretient" cette coruption générale.

Niamey ne veut rien faire au Nord si ce n'est que de recevoir des valises pour les permis miniers, idem pour Bamako (l'uranium et le pétrole c'est pour bientôt).

Alger essaye de maintenir ses militaires en action, sur le terrain ils sont moins dangereux que dans les casernes...et le trafic profite aussi à l'Algérie (Ouargla ! me disait mon ami fraudeur....)

Tiens au fait, il faudra m'expliquer comment les militaires ont fait pour trouver et attaquer AQMI alors que le contact était soit disant impossible !

Donc, pillage économique, coruption généralisée, sous-développement chronique, incapacité des populations locales (Touareg) à dépasser leurs clivages ( groupements / noble / forgeron / eklan ) configurent une situation explosive.

Lorsque les divers "responsables" laissent une population dans la misère alors que les élites eux se baignent dans les piscines à Niamey ou Bamako et prènent le thé sous le climatiseur en regardant la coupe du monde de foot, AQMI à beaux jeux de faire ami-ami avec les gens de la brousse.

Qui peut critiquer la complicité de la population locale quant on sait que l'armée au Niger et au Mali sont les premières à tripatouiller avec les différents fraudeurs ?

Rappellez vous des "commerçants arabes" exécutés par les FANs alors qu'ils revenaient de Dirkou après avoir reçu l'autorisation de passer...

Pour ce qui est de l'exécution de Michel Germaneau, il se dit dans la presse qu'il aurait été "décapité" ou égorgé, mais qui s'est ému lorsque les militaires nigériens entrainés et soutenus par l'Etat Français ont exécuté et mutilé les vieux de Tezerzait en les coupants en morceaux ?

Qui en ce moment au Niger essaye vraiment de résoudre la grave crise suite à la non-gestion politique et économique de l'après rébellion ?

Pour trouver des centaines de millions de CFA pour les élections il n'y a pas de problème.

Des dizaines de jeunes "combattants" livrés à eux même dans l'Aïr traînent avec leur AK pendant que leurs anciens "chef" se dorent au soleil et se remplissent la panse... AQMI va leurs ouvrir les bras !

Et que dire de cette situation d'assistanat, entretenue par les pays donateurs qui savent que 90 pour cent des fonds alloués sont détournés.

AREVA eux vont se protéger un peu plus en collaborant avec certains Touareg qui à la première occasion reprendront le chemin du maquis.

La seule alternative passe par une réelle prise de conscience politique de la population Touarègue de ces régions.

Seul les Touareg peuvent mettre de l'ordre chez eux mais faut-il encore qu'ils s'en donnent les moyens.

Ces moyens ce ne sont ni Niamey ni Bamako ni Paris qui vont leur donner, c'est à eux à l'arracher comme l'esclave se libère de son maître.

Je ne sais pas quand je pourrais retourner à In Abangarit ou dans les Bagzam, mais le plus rapide serrait le mieux, mais ce n'est pas encore demain la veille.

En tant que président de l'association Entaide-Occitano Touarègue, je demande à mes amis de ne pas s'aventurer au Niger, nos correspondants d'Agadez et d'Arlit nous le déconseillent fortement.

Vous pouvez aider les Touareg en restant chez vous si vous le désirez vraiment, et sachez tout de même que avant vous (nous) ils vivaient et sans nous ils vivront.

Vive le Peuple Touareg

Pellet Jean-Marc




Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article