Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Toulouse 31 mars 2012, pour une République Occitane !

30 Mars 2012 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie

En avant pour la première République occitane!

PNO- Parti de la Nation OccitaneDe Bordeaux à Nice, de Vièlha à Fenestrelle, de Montluçon à Carcassonne, nous sommes occitans.

Nous avons notre langue comme les Bretons, les Flamands, les Alsaciens, les Basques, les Catalans et les Corses. Donc nous sommes une nation.

La France n’a pas ratifié la Charte européenne des langues régionales et minoritaires de 1992. Le 22 mai 2008, l’Assemblée Nationale française a voté à l’unanimité un amendement au projet de loi sur la réforme des institutions qui ajoute à l’article 1 de la Constitution “Les langues régionales appartiennent à son patrimoine”. C’est une petite avancée mais nous attendons toujours la loi sur les langues dites “régionales” annoncée par le gouvernement pour donner un statut à ces langues.

Notre langue doit être reconnue officiellement et sa promotion doit être aidée par l'Etat. C’est pour cela que nous manifestons pour l’occitan aujourd’hui à Toulouse.

Nous ne le faisons pas seulement pour faire une démonstration de force pendant la campagne pour l’élection présidentielle. Nous voulons dire à tous les Occitans d’origine ou d’adoption, qu’ils vivent en Occitanie ou dans la diaspora, que tant que nous resterons dans la République française, sans au minimum l’autonomie, nous n’avons pas d’avenir comme peuple occitan. Nous voulons pour les régions occitanes les pouvoirs de leurs voisines d’Espagne, d’Italie, d’Allemagne et de Grande Bretagne.

Il n’y a pas de barrière entre la défense d’une langue, d’une culture et l’action politique.

Il nous faut, dans l’unité des forces occitanes, peu à peu, prendre le pouvoir chez nous en se présentant pour commencer, en alliance ou sans, aux élections municipales de 2014 et avoir des centaines d’élus pour concurrencer l’hégémonie UMPS.

Nous ne sauverons pas la langue sans un pouvoir régional occitan fort.

Le chemin de l’autonomie et un jour de l’indépendance et de la création d’une République fédérale occitane, membre de l’Union européenne et de l’ONU est long et malaisé.

Ce n’est pas une raison pour renoncer.

Parti de la Nation Occitane

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article