Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Faut-il abolir les frontières ?

2 Mai 2013 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #TRIBUNE LIBRE

Faut-il abolir les frontières ?

Dans le n° 128 d’avril-mai 2013 de la collection « Manière de voir », le Monde Diplomatique s’interroge « Faut-il abolir les frontières ? ».

Au sein de l’occitanisme politique le Parti de la Nation Occitane est le seul qui affirme clairement qu’il est pour la création d’une république fédérale occitane souveraine, membre de l’Union Européenne et de l’ONU.

Pour nous nationalistes occitans la souveraineté implique l’existence future d’un état occitan.

Pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

  1. Malgré l’avancée que représente son statut le Val d’Aran n’est pas souverain. Il n’est qu’autonome dans le cadre de la Généralité de Catalogne et de l’état espagnol.
  2. Si les vallées occitanes de l’état italien peuvent bénéficier de petites mesures en faveur de la langue et de la culture occitane, grâce à une loi sur les minorités linguistiques votée par le parlement de la république italienne, celles-ci ne sont pas souveraines et dépendent de Turin et de Rome.
  3. Si les régions occitanes de l’état français se fédéraient d’une manière ou d’une autre, elles ne seraient qu’autonomes dans le cadre de la république française.

La souveraineté cela veut dire un état occitan distinct administrativement et politiquement de la France, de l’Italie et de l’Espagne ainsi que de la Catalogne et de l’Euzkadi pour parler de tous nos voisins.

La construction de l’Europe a fait s’abaisser les frontières, mais elle ne les a pas abolies et ne les abolira jamais.

Pour une nation, donc pour un peuple, les frontières d’un état marquent les limites territoriales de l’action que peut et que veut mener son gouvernement.

Pour un état fédéral occitan, la ré-occitanisation linguistique serait une priorité.

Le gouvernement d’un état fédéral occitan choisirait les infrastructures dont il a vraiment besoin pour que l’économie de toutes les régions du pays fonctionne.

Le gouvernement d’un état fédéral occitan ferait des choix économiques et sociaux pour assurer le bien-être de tout le peuple occitan.

Le gouvernement d’un état fédéral occitan défendrait les intérêts occitans à la table commune de l’Europe à Bruxelles.

S’il y a des frontières qu’il faut abolir, ce sont celles qui nous ont été imposées par les 3 états – France, Italie et Espagne – qui nous ont colonisés et qui nous occupent encore.

Le 11 septembre 2012, à Barcelone, le PNO et quelques dizaines d’autres occitanistes étaient au côté du peuple catalan pour répondre à la question réponse suivante « Que veulent ces gens ? Un état indépendant ! »

Ce que nous voulions pour la Catalogne, nous le voulons et nous le voudrons aussi pour l’Occitanie. Les chaines sont faites pour être brisées …

Gèli Grande

Le 11 septembre 2012, à Barcelone. "Photo Pellet Jean-Marc"

Le 11 septembre 2012, à Barcelone. "Photo Pellet Jean-Marc"

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article