Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
occitan-touareg

Occitanie, région ou nation ?

27 Juillet 2018 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #occitanie, #P.N.O., #coup de geule, #Fontan

Occitanie, une Nation volée par une région,

 

ou la disparition programmée d’un peuple, d’un futur État

 

    Dans ma jeunesse pour trouver le sens de ce mot inconnu « Occitanie », il fallait chercher sur les dictionnaires français et je trouvais alors ce mot « occitan » rattaché à la rencontre de cette « belle Occitanienne » de  Chateaubriand ou à Dante et sa Divine comédie.

    Le mot « occitan » était la chasse gardée d’une avant-garde culturelle « occitaniste », avant-garde pro-française.

    Ce n’est qu’un homme, militant internationaliste, qui commença à populariser et à apporter un sens  de Nation à ce terme « occitan » : François Fontan.

La langue occitane et donc l’Occitan, prenait une dimension nouvelle celle d’une Nation occitane et d’un futur pays occitan à construire et ce dès 1959 avec la création du Parti Nationaliste Occitan. Et arriva internet, son Wikipédia et autres moteurs de recherches.

    Avant les modifications des limites régionales (2014), lorsque vous tapiez « Occitanie » ou « carte d’Occitanie » sur le clavier de votre PC vous arriviez sur la vraie carte d’Occitanie, celle qui va de Bordeaux à Nice, de Marseille à Limoges et sur l’Histoire de la vraie Occitanie, la Grande Occitanie.

    Que Paris et les Jacobins de tout bord doivent rire de bon cœur en observant que ce sont les « occitanistes » eux même qui  ont coupé la branche sur laquelle le pays occitan était entrain d’éclore !

    Notre « gauche occitane » manipulée par des nervis à la solde de Paris ont réussi à faire disparaître la Nation occitane et à la remplacer par une région qui voudrait devenir le phare de la culture occitane sans en avoir ni les moyens ni la volonté.

Il faudra un jour que nos « occitanistes » choisissent clairement leur camp :

  • Faire confiance à l’État français et disparaître en tant que peuple ou choisir la liberté et la dignité en marchant vers l’indépendance.

    En attendant, notre Occitanie se retrouve réduite à la portion congrue, et nos « occitaniens » se pavanent, tout heureux d’entendre à la météo nationale française que l’été est arrivé en Occitanie.

 

"région Occitanie", une partie seulement de l'Occitanie...
"région Occitanie", une partie seulement de l'Occitanie...

"région Occitanie", une partie seulement de l'Occitanie...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article