Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
occitan-touareg

Niger - Niamey - Seydou Kaoucen Maiga emprisonné

24 Décembre 2019 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #Aïr Info, #En direct de KOUTOU KALE, #MNJ, #niger

Niamey, triste fin d'année 2019 pour Seydou Kaocen Maiga
 

Mon ami Seydou-kaocen Maiga vient d'être placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Niamey.

Ce n'est pas le premier et ce ne sera pas le dernier à passer par la case prison dans le pays "démocratique" du Niger, pays à la botte de l’État français.

Comme la vengeance est un plat qui se mange froid, Seydou Kaocen Maiga recueille les fruits de son engagement dans la dernière rébellion du MNJ (Mouvement Nigérien pour la Justice) de 2007...

Il se trouve que malheureusement de nombreux États africains usurpent le mot "démocratie" étant donné que la LIBERTÉ d'expression est accordée aux seuls citoyens et citoyennes qui ne disent mot. (qui ferment leur gueule)

Ci dessous les mots de Seydou sur sa page Facebook qui lui valent cet emprisonnement.

Courage Seydou-kaocen Maiga, nous sommes nombreux et nombreuses à penser à toi en cette fin d'année.

 

Jean-Marc Pellet

 

 

48 min · 

Niamey : le cyberactiviste Seydou Kaoucen Maiga en prison

Interpellé par la police judiciaire de Niamey le 19 décembre 2019, Seydou Kaoucen Maiga a été placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Niamey.
Il lui serait reproché dans un des ses écrits d': "avoir sapé le moral des forces de sécurité du Niger à travers ses écrits ". 
En effet, dans un post publié le 17 décembre 2019, le cyberactiviste Seydou-Kaoucen Maiga a lancé un appel pressant au Président de la République pour venir en aide aux rescapés de l'attaque d'inatès : "
https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2629009403860043&id=100002530280231".

Nous y reviendrons !

La Rédaction
Aïr Info

 

17 décembre à 11h30

LES FDS BLESSÉS APPELLENT LE PRÉSIDENT ISSOUFOU A LEUR SECOURS !!!

Mr le Président, au moment où je vous écris, 10 de nos vaillants Fds ayant survécu au drame de Inatés, viennent d’être acheminés à l’infirmerie de Garnison de Niamey, et abandonnés à eux-mêmes !

Ils étaient au départ 13 blessés de guerre, évacués à Tillabéry, où ils ont reçu les premiers soins à l’hôpital régional, avant d’être remis à la compagnie de Tillabéry, où ils n’avaient ni prise en charge médicale, ni prise en charge alimentaire.
Il a fallu que le Cdt de Zone les ayant visité, soit scandalisé par la situation, pour les faire évacuer sur Niamey, où ils sont arrivés hier soir.

Ce matin, on leur demande de présenter leurs carnets de mutuelle, pour bénéficier des soins, ou de payer de leurs poches.
Ceci est très INJUSTE ET SCANDALEUX !

Où est l’État, alors que ces « miraculés », sont laissés à eux-mêmes ?
La moindre des choses, c’est qu'ils reçoivent les meilleurs soins possibles, et même la visite d’une haute personnalité quelle qu’elle soit, pour leur témoigner la reconnaissance de la Nation toute entière.

Entre temps, à Tillabéry, 3 d’entre eux étaient traumatisés, et au vu de la non-prise en charge, ont été récupérés par leurs familles, il ne reste que leurs 10 autres camarades.

Faites quelque chose Monsieur le Président pendant qu’il est temps, pour éviter que d’autres Fds succombent à leurs blessures.

Seydou-kaocen Maiga


Seydou-kaocen Maiga 

18 décembre, 17:21 · 

Ensemble on y arrivera InchaAllah !

Hier dans mon post matinal, j’avais lancé un cri de cœur à S.E.M Mahamadou Issoufou, Chef de l’État, et Chef Suprême des Armées, sur la situation de certains de nos Fds, et je me réjouis de constater que, les dispositions idoines ont été prises aussitôt, et cela renforce d’avantage ce sentiment que j’ai depuis ce midi (après le défilé de Tchandalo), d’un Niger qui peut repartir sur de nouvelles bases, malgré la barbarie de Inatès.

Je salue la diligence du Ministre de la Défense, qui a effectué en personne le déplacement au chevet des Fds, sans oublier le Médecin en Chef, qui ne ménage aucun effort, pour mettre ces vaillants frères, dans les meilleures conditions.

Je suis vraiment obligé de tirer mon chapeau devant cet acte hautement symbolique, qui prouve qu’on peut s’adresser au premier magistrat et se faire entendre.

Mes Respects Monsieur le Président Issoufou Mahamadou !

 

Niger - Seydou-kaocen Maiga

Niger - Seydou-kaocen Maiga

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article