Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
occitan-touareg

Les mots toxiques : france / français

29 Septembre 2014 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #peuples(bretons-catalans-basques-etc), #occitanie

Les mots toxiques : france / français

Comment devenir un vrai français

Ce matin c'est le militant de la cause du peuple occitan qui vous écrit !

Je lisais il y a quelques jours un article de Jean-Claude Peyrolle : "L'occitanisme, un nationalisme sans nation".

Très belle analyse mais il me manquait un petit quelque chose pour comprendre ou plutôt faire comprendre comment les individus de cet Etat colonial (l’Etat français) reçoivent quotidiennement la dose de nourriture pour ce virus qui lobotomise nos cerveaux.

La classe "politique" au service de cet Etat colonial, toutes tendances confondues, sait très bien que la sale besogne qui constitue à liquider et à éradiquer les différences culturelles n'a pas encore abouti complétement.

Il reste encore des réfractaires bretons, corses, occitans, basques, flamands, alsaciens, catalans à rééduquer.

Il n'est qu'à lire ou entendre tous les discours officiels de nos soit disant représentants politiques, issus de l'ensemble des différents peuples de cet Etat, pour comprendre que la collaboration est toujours de mise.

Ci joint un petit exemple de texte du Président de la république coloniale française :

"Et cette page-là nous adresse en définitive une formidable leçon d'histoire. Depuis que la France existe, les Français n'ont pas les mêmes origines, les Français n'ont pas la même religion et parfois ils n'en ont aucune. Les Français n'ont pas les mêmes convictions, n'ont pas la même couleur de peau mais ils forment la France, ils sont la France. Il y a toutes sortes de Français mais il n'y a qu'une seule France. Hier, il s'agissait de libérer le territoire national ; aujourd'hui, il s'agit de vivre ensemble dans la République et de faire avancer la France coûte que coûte."

dans Discours du président de la République lors de la commémoration du 70ème anniversaire du débarquement en Provence sur le Charles-de-Gaulle

Depuis l'école primaire la carte de l'hexagone est visée, soudée, boulonnée, imprimée dans notre cerveau mais le poison "français" qui nous rend esclave doit être distillé à doses homéopathiques toute notre vie car les esclaves ne doivent pas mourir, ils sont utiles.

Depuis l'école primaire la carte de l'hexagone est visée, soudée, boulonnée, imprimée dans notre cerveau

Depuis l'école primaire la carte de l'hexagone est visée, soudée, boulonnée, imprimée dans notre cerveau

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article