Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
occitan-touareg

Voeux 2018 pour l'ensemble des peuples colonisés

30 Décembre 2017 , Rédigé par Pellet Jean-Marc Publié dans #peuples(bretons-catalans-basques-etc), #occitanie, #Internationalisme, #Catalogne, #Ecosse

Nationalité : Occitane
Citoyenneté : Française
 

  Je n'ai pas eu le bonheur ou le malheur de connaître l'occupation allemande, l'occupation française me suffit.

  Me taire est insupportable face à cette intoxication médiatique qui tente à tout prix de discréditer le combat démocratique de la nation catalane.

  Pour faire simple, nous avons les vainqueurs et les vaincus. De plus les vainqueurs, comme au tout début de l'occupation allemande, sont magnanimes ; si vous acceptez la loi du plus fort, si vous acceptez la "réalité" tout se passera très bien. Tous les peuples sont amenés un jour ou l'autre à s'agenouiller devant un peuple plus combatif, plus brave, donc un vrai peuple qui tout naturellement s'octroiera le droit de gouverner, d'édicter des règlements, et de justifier sa domination naturelle. L'Histoire en a décidé ainsi, amen.

  La nation française a asservi les peuples breton, corse, catalan, occitan (et les autres) et a imposé son État de droit comme nouveau cadre universel pour ne pas dire divin.

  Remettre en cause la force du gagnant est du domaine de l'hérésie donc condamnable.

  Il en est de même pour l'État espagnol qui tient sous son "joug démocratique" des Catalans, des Basques, des Occitans et même des Portugais (Galiciens).

  Les conflits ethniques mettent à jour le vrai visage de nos responsables politiques, de quels bords qu'ils soient.

  Dans ma jeunesse je croyais à une solidarité de "classe", à une solidarité entre les démocrates des peuples opprimants envers les peuples opprimés. Hélas j'oubliais vite ces rêves lorsque je constatais amèrement que des militants occitanistes, membre du PCF, étaient exclu pour cause d'aide au FLN.

  La gauche française ne peut envisager de remettre en question les mythes de l'État français, de la Nation française, de la république française, sans se remettre aussi en cause.

  Il en est de même avec la gauche espagnole et son Parti Socialiste qu'il se revendique catalan ou espagnol : l'État d'abord !

  Au nom du droit international, les peuples vaincus doivent perpétuer leurs docilités.

  Au nom du droit international, les peuples vaincus doivent accepter la réalité : disparaître en tant que peuple.

  Au nom du droit international les peuples vaincus doivent faire ainsi preuve de résilience.

  Un espoir se levait du côté de l'Union Européenne, hélas, ce "machin" n'est qu'un pâle reflet de la démocratie.  L'Union Européenne est le jouet de l'ensemble des États coloniaux qui composent sa structure impériale.

  Comme j'aime à le dire, on ne naît pas Occitan, on le devient.

  En Catalogne c'est différent et cela est insupportable tant pour les colons espagnols que pour les harkis catalans.  

  Ce qui m'irrite le plus ce sont ces spécialistes, sociologues-historiens-économistes-politologues, qui se vendent au pouvoir dominant, au pouvoir colonial, au pouvoir assassin. Flatter le maître n'est pas une nouveauté en soi, l'Histoire et la littérature nous le rappellent abondamment.

  Hélas la connaissance, la culture, le savoir, ne sont pas encore de nos jours des éléments suffisants pour appréhender un monde où le respect de la différence de l'autre serait actée.

  En quoi l'existence d'un État catalan, d'un État corse, d'un État écossais, d'un État breton ou occitan  remettrait en cause la démocratie, la liberté, l'équilibre de notre planète ?

  Sommes-nous encore à l'époque des "peuples élus" et des peuples destinés à la soumission ?

 - La nation catalane serait-elle incapable de se gérer démocratiquement ?

 - La nation écossaise serait-elle incapable de vivre en paix avec ses voisins ?

 - La nation occitane serait-elle incapable de survivre sans l'aide de Paris ?

Ces nouveaux États seraient-ils incapables de participer activement aux valeurs universelles qui portent les noms de liberté, égalité, fraternité ?

  Une nouvelle année approche, et si un de mes souhaits est bien "paix sur la terre" il en est un autre qui ne peut que l'accompagner sur tous nos continents : "Liberté pour l'ensemble des peuples et nations colonisés". 

Que vive la Catalogne !

Que vive l'Écosse !

Que vive l'Occitanie !

(liste non exhaustive)

Pellet Jean-Marc 30/12/2017

catalogne, occitanie, bretagne, kurdistan...

catalogne, occitanie, bretagne, kurdistan...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article